Ces retraités qui perdent jusqu’à 5000 euros, vous en faites peut-être partie ?

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 3 minutes
Ces retraités qui perdent jusqu’à 5000 euros, vous en faites peut-être partie ?
Ces retraités qui perdent jusqu’à 5000 euros, vous en faites peut-être partie ?-© Shutterstock

Parce qu’ils ont oublié de solder leur compte, ces retraités se voient perdre plusieurs milliers d’euros ! On vous explique.

publicité

Mauvaise nouvelle pour ces seniors !

A cause d' »une mauvaise transmission d’informations entre les caisses de retraite et les agences de France Travail, quelques 2500 demandeurs d’emploi seniors vont devoir rembourser entre 5000 et 100.000 € de trop-perçus » à l’organisme.

Ils ont en effet continué de toucher l‘allocation chômage pendant plusieurs mois, au lieu de la pension de retraite, comme expliqué par tf1info.

Ces personnes sont sommées de procéder au remboursement du trop-perçu et ce, bien que « leurs pensions de retraite qu’ils auraient alors dû toucher ne peuvent pas leur être versées rétroactivement ».

publicité

Faire un recours pour effacement de dette.

Les seniors concernés auraient déjà dû recevoir un courrier. Comme recommandé par Me Laure Germain-Phion, avocate au Barreau de Grenoble, experte en droit du travail, ils disposent d’un délai de 2 mois pour contester.

Les juristes incitent à faire un recours pour effacement de dette. « Faites-le par écrit, de manière motivée, en transmettant tous les justificatifs de votre situation financière et familiale, préconise encore Me Laure Germain-Phion.

« Vous pouvez invoquer comme argument le fait que, lorsque vous avez perçu ces allocations de chômage, vous ne perceviez pas la retraite en même temps », ajoute-t-elle.

Ces retraités qui perdent jusqu’à 5000 euros, vous en faites peut-être partie ?

Concernant la perte des 5000 euros évoqués dans le titre, ce sont les jeunes retraités qui en sont victimes.

En raison des nombreuses démarches administratives qu’ils aient souvent à effectuer, ces derniers oublient parfois de solder leur compte alimenté par leur employeur.

Un compte qui reçoit environ 500 euros par an de la part de votre employeur, dans la limite des 5 000 euros. Baptisé compte personnel de formation ou CPF, celui-ci est ouvert dès lors que vous commencez à travailler dans une entreprise.

Si vous faites partie de ceux qui ne s’en sont jamais servis durant toute votre carrière professionnelle, alors vous perdrez automatiquement cette somme.

L’argent placé sur le CPF ne peut être utilisé que pour financer les formations professionnelles visant à approfondir les connaissances des actifs ( cours de langues par exemple).

Les Français sont nombreux à ne pas parvenir à vider leur CPF avant leur retraite.

Une petite exception à la règle…

Exception à la règle pour ceux ayant une retraite à taux minoré et qui veulent reprendre une activité.

Ces derniers peuvent bénéficier de nouveaux droits CPF (contrairement à ceux ayant profité d’un taux plein, NDLR) et peuvent l’utiliser s’il le souhaitent, pour suivre une formation professionnelle.

publicité
Partager cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *