RSA, Prime d’activité, AAH (CAF) : voici pourquoi les clients de cette banque sont privés de leurs prestations sociales

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 3 minutes
RSA, Prime d'activité, AAH (CAF) : voici pourquoi les clients de cette banque sont privés de leurs prestations sociales
RSA, Prime d'activité, AAH (CAF) : voici pourquoi les clients de cette banque sont privés de leurs prestations sociales !-© Adobestock

Attention ! Si vous êtes client de cette banque en ligne, vous n’allez pas pouvoir toucher vos allocations de la CAF. On vous explique pourquoi.

publicité

« Le versement effectif sur le compte des allocataires dépend de chaque établissement bancaire »

Comme d’ores et déjà expliqué sur le site de la Caisse d’allocations familiales, les différentes allocations sont versées aux établissements bancaires respectifs des bénéficiaires tous les 5 de chaque mois.

« Si le 5 tombe un samedi, un dimanche ou un jour férié, la Caf effectue le paiement le jour ouvré le plus proche », Peut-on y lire.

« Néanmoins, le versement effectif sur le compte des allocataires varie en fonction de chaque établissement bancaire. Votre compte peut être crédité de 2 à 5 jours plus tard », est-il précisé.

publicité

RSA, Prime d’activité, AAH (CAF) : voici pourquoi les clients de cette banque sont privés de leurs prestations sociales

Mi-mai, un client d’une banque en ligne a indiqué ne pas avoir reçu ses aides sociales.

Comme rapporté dans les colonnes du Midi Libre, la banque aurait bloqué les versements de la CAF, toutes aides confondues (RSA, Prime d’activité, l’allocation adulte handicapé, APL,…).

Les clients concernés sont ceux inscrits à la banque en ligne PCS. En raison des problèmes techniques consécutives à la mise en liquidation judiciaire volontaire du fournisseur irlandais de la société, cela « fait plusieurs mois que les clients ne perçoivent plus le versement de leurs prestations sociales ».

Et pour cause : « son prestataire émetteur a décidé d’arrêter son activité ».

« Il me reste trois centimes sur mon compte » : de nombreux clients sans rien !

D’après les témoignages des clients sur BFMTV, ils sont dans une énorme galère financière. C’est le cas de cet homme qui attend de toucher ses
450 euros d’aides mensuelles.

« Ça fait pratiquement deux semaines qu’il me reste trois centimes sur mon compte, indique Nicolas. Pour faire les courses avec trois centimes, c’est juste pas possible, poursuit-il. Je ne pourrais pas vivre, pas survivre, tout simplement ».

Un autre allocataire du nom de Kévin confie pour sa part, ne plus pouvoir payer son loyer. Il attend de recevoir 1 200 euros d’aides.

Quelle solution en vue ?

« Depuis le 17 janvier 2024, notre émetteur de monnaie électronique PCSIL fait l’objet d’une procédure de dissolution volontaire en Irlande sous le contrôle de deux mandataires de la société Interpath », révèle MyPCS via son site Internet.

« Cette situation nous empêche, temporairement, de procéder à l’ouverture de nouveaux comptes ». En revanche, est-il mentionné, « vos fonds restent protégés et sécurisés : vous y avez accès sans problème pour toutes vos transactions ».

À partir de ce mois de juin, la société a fait savoir que « PCS fera appel à un émetteur français« , comme indiqué dans Midi Libre.

publicité
Partager cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *