Corrigez cette énigme d’allumette 1 + 1 = 3 en 8 secondes en faisant bouger 1 correspondance

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 4 minutes
Corrigez cette énigme d'allumette 1 + 1 = 3 en 8 secondes en faisant bouger 1 correspondance
© Corrigez cette énigme d'allumette 1 + 1 = 3 en 8 secondes en faisant bouger 1 correspondance

Voici un défi d’allumettes que vous devez résoudre en l’espace de 8 secondes illico ! Alors êtes-vous un expert en énigme ? Oui ou non ?

publicité

Corrigez cette énigme d’allumette 1 + 1 = 3 en 8 secondes en faisant bouger 1 correspondance

Petit conseil : bien visualiser cette expression. Beaucoup ont en effet sous-estimé le challenge et echoué- à leur grande surprise- au test.

Votre mission principale est de trouver l’erreur qui fait que cette équation est erronée. Ensuite déplacer la tige d’allumette pour la rectifier. Vous n’avez que 8 secondes pour nous trouver cette bonne réponse. Alors ? Êtes-vous d’aplomb ?

L’opération mathématique est la suivante : 1 + 1 = 3 . Pour éviter de ne pas tomber dans le même piège que les utilisateurs avant vous, concentrez-vous au maximum.

publicité

Tout repose sur cette allumette que vous devez changer de place. Essayez et rééssayer des combinaisons possibles jusqu’à parvenir à une solution correcte.

Mais attention, il faut résoudre le puzzle d’allumette le plus rapidement possible. Le temps est loin de jouer en votre faveur. 8 secondes, ça passe vite !

Acceptez-vous de stimuler vos neurones ?

Si vous n’arrivez toujours pas à élaborer la stratégie parfaite pour rendre valide cette égalité 1 + 1 = 3, ne vous inquiétez pas.

La réponse à ce casse-tête d’allumette vous attend juste en bas de cet article. Ce jeu fait appel à la persévérance et à la résilience.

Acceptez-vous de vous y mettre ? Oui ? Sage décision. Votre cerveau vous en remerciera.

Tout comme le corps qui a besoin de sport pour rester en bonne forme, le cerveau recquiert aussi un entraînement mental régulier pour maintenir nos capacités cognitives et notre mémoire.

Voici également une notion dont nous devons comprendre. «Quand l’ambiance d’une pièce est fraîche, le radiateur se met à chauffer », explique d’entrée de jeu, Denis Jabaudon, professeur-assistant au Département de neurosciences fondamentales (Faculté de médecine).

« Et quand la température dépasse une certaine limite, il s’éteint. Bref, le thermostat du radiateur tente de maintenir constamment la bonne température dans la pièce. »

« Quelque chose de similaire se passe dans le cerveau, où la température est remplacée par l’activité neuronale et le radiateur (ou plutôt le ventilateur si l’on veut rester cohérent) par des neurones dits inhibiteurs.»

Pas de crainte, le cerveau a été conçu par son créateur pour être utilisé et pour réflechir. Alors, n’hésitez pas à en faire usage.

Et la solution est…

Oups, la réponse à notre défi, vous l’avez ? La réponse à trouver est la suivante : 1 + 1 = 2.

La réponse en image :

Découvrez en image le mouvement d’allumettes à effectuer pour avoir 1 + 1 = 2. La voici :

©

publicité
Partager cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *