Attention à cette nouvelle arnaque vicieuse qui touche les personnes âgées depuis ce printemps 2024

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 3 minutes
Attention à cette nouvelle arnaque vicieuse qui touche les personnes âgées depuis ce printemps 2024
Attention à cette nouvelle arnaque vicieuse qui touche les personnes âgées depuis ce printemps 2024 !-© Shutterstock

Cette escroquerie aux fruits est en recrudescence depuis cette saison printanière, les personnes âgées ciblées. Méfiez-vous !

publicité

Attention à cette nouvelle arnaque vicieuse qui touche les personnes âgées depuis ce printemps 2024

Une vieille dame de 80 ans en a récemment fait les frais au Mans, dans le Sarthe.

Des vendeurs ambulants de fruits et légumes ont réussi à lui extorquer plus d’une centaine d’euros pour… Des fruits abîmés et des produits dont on n’en connaît pas la provenance.

« Un homme plus âgé, qui pourrait être le père, et un autre plus jeune, le fils. Tous deux costauds. Ils portaient une salopette verte, c’est la première chose que j’ai vue en regardant par le judas , confie l’octogénaire qui s’est fait arnaquer à son appartement dans le Mans.

publicité

Avec les beaux jours qui s’installent, les arnaqueurs profitent particulièrement de la vulnérabilité de ces personnes âgées afin d’écouler « des produits abîmés » à des prix abusifs.

Les deux hommes ont sonné directement à sa porte après avoir débarqué sur place avec leur camionnette sérigraphiée.

Dès lors qu’ils aient eu un oui de la part de la retraitée, ces escrocs ont quelque peu forcé les choses.

Alors que la Sarthoise avait eu à peine le temps de réflechir, ils se sont empressés à lui ramener une importante quantité de fruits et légumes contenus dans plusieurs cagettes.

Des produits « immangeables« 

Ils ont su par ailleurs, se montrer convaincants en lui indiquant que les fruits se conservent suffisamment longtemps. Ils lui ont même indiqué que ces fruits et légumes de saison pouvaient être partagés à des proches.

Prise à l’improviste, la retraitée n’a « même pas pensé à demander le prix« . La victime de 80 ans s’est très vite retrouvée avec près de 60 kg de marchandise quasiment « immangeable« , lui ayant coûté quelque 154 euros.

« La rapidité, c’est leur méthode »

Au moment de payer, l’un des aigrefins lui a fait savoir ne pas accepter du liquide, se rappelle l’octogénaire. Il lui tend alors sa machine. « Je dois taper mon code devant lui », ajoute-t-elle.

« La rapidité, c’est ce qui leur donne leur force, c’est leur méthode, c’est comme ça qu’ils procèdent« , estime la victime.

« Les tomates viendraient d’Espagne selon leur propos, mais elles ne sont pas bonnes du tout », Poursuit la retraitée.

Plusieurs victimes en France…

Ils n’hésitent pas de tricher sur la qualité ainsi que la quantité. Le préjudice s’élevait à 795 euros pour une autre victime.

Une autre s’est fait avoir en pensant acheter 22 kilos de fruits, alors qu’il n’y en avait que 17.

publicité
Partager cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *