Non, ce n’est pas une arnaque ! Cet étrange courrier de la part de l’Assurance maladie est bien officiel !

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 3 minutes
Non, ce n'est pas une arnaque ! Cet étrange courrier de la part de l'Assurance maladie est bien officiel !
Non, ce n'est pas une arnaque ! Cet étrange courrier de la part de l'Assurance maladie est bien officiel ! -© Getty images

Ne soyez surtout pas tentés de jeter cet étrange courrier de l’Assurance maladie… Il est officiel et qui plus est, très important ! On vous donne plus de détails dans les prochaines lignes de ce nouvel article.

publicité

Non, ce n’est pas une arnaque ! Cet étrange courrier de la part de l’Assurance maladie est bien officiel !

Ce courrier de la CPAM ou Caisse primaire d’assurance maladie qui demande l’envoi de pièces justificatives est bien légitime.

« Dans le cadre de nos vérifications périodiques, nous avons besoin de vérifier que les conditions de stabilité et de régularité de votre séjour en France sont remplies », est-il indiqué en amorce de ladite lettre.

Si les bénéficiaires ont directement pensé à une escroquerie, c’est notamment à cause de la fin du courrier.

publicité

Peut-on y lire : « Vous devez nous renvoyer ce courrier et la photocopie de votre titre ou document de séjour« , sous peine (est-il encore mentionné) d’une suspension de la prise en charge par la Sécurité sociale.

Une signature qui laisse place au doute, d’autant plus que la personne évoquée n’existe pas !

Comment ne pas penser à une arnaque ! D’autant plus, précise 60 Millions de consommateurs, qu’il s’agit ici de l’envoi de « copies de carte d’identité, d’avis d’imposition, de bulletins de salaire ».

D’ailleurs la signature du courrier n’arrange pas non plus la situation. Ce dernier ayant été signé « Ameli Martin, votre correspondant de l’Assurance maladie ».

Les destinataires Français ne comprennent pas l’intérêt d’un tel courrier, notamment cette demande de titre de séjour.

« C’est une honte » ! : Les destinataires de ces messages montent au créneau

« Ah bon! Je suis en séjour en France, moi? J’ai 61 ans et je vis en France depuis ma naissance. […] C’est une honte de recevoir un tel courrier », s’agaçait d’ailleurs un internaute sur Transformation.gouv.fr.

Comme souligné par 60 Millions de consommateurs, le courrier aurait dû plutôt utiliser le terme de « stabilité de la résidence » pour évoquer « la présence sur le territoire français de plus de six mois » au lieu de parler de « séjour« . Ce terme aurait été plus « conforme au code de la Sécurité sociale ».

Pour la signature, la Caisse primaire d’assurance maladie plaide pour « une erreur informatique ».

Le courrier a été rectifié par la CPAM

Face à cette polémique, l‘Assurance Maladie souligne avoir corrigé la lettre. Le mot « séjour » a été retiré du courrier.

Cette demande de vérification s’explique par le fait que la CPAM n’a pas réussi à « définir le statut de l’assuré avec les moyens dont elle dispose« . Sa « seule solution » était alors de « contacter directement l’assuré ».

publicité
Partager cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *