Voici comment aider vos enfants à devenir propriétaires permettra-t-il de réduire l’impôt sur la succession

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 4 minutes
Voici comment aider vos enfants à devenir propriétaires permettra-t-il de réduire l'impôt sur la succession
Voici comment aider vos enfants à devenir propriétaires permettra-t-il de réduire l'impôt sur la succession !-© Shutterstock

Pour réduire la facture en matière d’impôt sur la succession, il est judicieux de mettre à profit les dispositifs actuels. Découvrez cette condition vous permettant d’éviter l’impôt sur la succession tout en aidant vos enfants à acheter un logement. Décryptage.

publicité

Un sérieux problème de logement pour les jeunes adultes…

C’est une évidence. « Les jeunes, plus souvent locataires, peinent de plus en plus à se loger« , peut-on lire dans les colonnes de La Tribune. Et pour cause, est-il indiqué, « il ne suffit plus d’avoir un emploi pour espérer trouver et accéder à un logement ».

Ces jeunes adultes ont en effet « de moins en moins les moyens de se loger ».

Cette classe d’âge reste par ailleurs « marquée par une fragilité, pour une part structurelle en raison du délai entre la fin des études et le premier emploi : le chômage concerne plus de 15 % des 15-24 ans (contre 8,5 % pour la population générale) en 2023″.

publicité

« La baisse du taux de rotation et le vieillissement de la population occupante » contribuent aussi à limiter l’accès au parc social aux plus jeunes, les poussant à se tourner vers le parc privé locatif qui est beaucoup plus cher.

Voici comment aider vos enfants à devenir propriétaires permettra-t-il (bientôt) de réduire l’impôt sur la succession

Pour rémedier à la situation, et stimuler le secteur de la construction, le ministre en charge du Logement réfléchit à une exonération temporaire sur les donations.

Guillaume Kasbarian plaide en effet « pour une exonération temporaire des donations en ligne directe (parents, mais aussi grands-parents) et indirecte (oncles, tantes, etc.), à condition que la somme soit destinée à l’achat d’une résidence principale pour la première fois« , précise L’Opinion.

Permettre à « la nouvelle génération à accéder à la propriété. »

L’idée consiste à venir en aide à « la nouvelle génération à accéder à la propriété.« , est-il indiqué.

Entre l’imposition des donations et les conditions d’exonération, une baisse d’impôts pourrait bien révéler être un levier fiscal, particulièrement pour les primo-accédants.

« Seul un choc d’offre peut relancer durablement faire baisser les prix ».

Pour Guillaume Kasbarian, « Seul un choc d’offre peut permettre de relancer durablement la production de logements et faire baisser les prix ».

Son cabinet assure que « le texte a été construit sur la base de trois idées : construire plus, plus vite et sur tous types de logements -social, intermédiaire et libre- sans opposer les différentes catégories de logements entre elles ».

Seule condition pour que la mesure soit votée au Parlement lors de l’examen du Budget 2025 : il faut qu’elle soit validée par Matignon et Bercy.

L’exonération des droits de donation « parle à la fois aux personnes âgées qui veulent donner à leurs petits-enfants, aux jeunes et aux acteurs du logement », réagit un défenseur du projet dans les colonnes de L’Opinion.

publicité
Partager cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *