Voici la température à laquelle vous devez absolument chauffer votre logement pour ne pas tomber malade

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 5 minutes
Voici la température à laquelle vous devez absolument chauffer votre logement pour ne pas tomber malade
Voici la température à laquelle vous devez absolument chauffer votre logement pour ne pas tomber malade !-© Getty images

Parfois, à trop chercher à économiser, on oublie le plus important. Voici cette température à laquelle il faut absolument chauffer sa maison pour rester en bonne santé et ne pas tomber malade. L’équipe rédactionnelle de cafebabel.fr vous donne plus de détails dans les prochaines lignes de cet article.

publicité

Ces coups de pouce du gouvernement qui vont disparaître.

Il n’y a rien de mal à économiser sur le chauffage, mais s’aventurer en dessous d’une certaine température peut nuire à la santé. Découvrez cette limite à ne pas franchir pour éviter les risques de maladie. La santé prime sur les quelques euros que l’on pourrait économiser sur nos factures cet hiver.

À l’instar de l’année dernière, les factures de chauffage s’annoncent salées cet hiver. La hausse de prix de l’électricité, du gaz et des produits pétroliers de ces deux dernières années n’arrangent pas la situation.

Bien que les aides gouvernementales ont aidé à soulager beaucoup de ménages, leur impact tend malheureusement à s’estomper. L’État entend par exemple à stopper les chèques énergies exceptionnelles. Sans compter la sortie progressive du bouclier tarifaire. « Il a été mis fin au bouclier tarifaire gaz dès la mi-2023. »

publicité

Factures d’électricité et de gaz : cette aide du gouvernement pour les consommateurs en 2024

Fort heureusement, « pour les consommateurs résidentiels d’électricité, qui peuvent résilier leur contrat individuel sans frais à tout moment, le bouclier tarifaire individuel sera maintenu en 2024 pour ne pas subir une hausse de l’électricité supérieure à 10 % », est-il indiqué dans les colonnes de ladepeche.fr.

Le chauffage s’élève en moyenne à 140 € par mois par ménage. Tout est bon pour réduire ce poste de dépense. Diminuer la température d’un degré en moins permet déjà de faire baisser la facture de 7 %.

Voici la température à laquelle vous devez absolument chauffer votre logement pour ne pas tomber malade

Mais prenez toutefois garde de ne pas dépasser une certaine température minimum pour rester en bonne santé, comme indiqué par l’OMS.

L’Organisation Mondiale de la Santé recommande en effet de ne pas aller en dessous de 18 degrés. Une température intérieure plus froide peut être néfaste sur la santé. Cela peut générer des problèmes de santé comme les infections pulmonaires ou l’aggravation de l’asthme.

Le froid déclenche le phénomène de vasoconstriction. En réponse, le corps brûle plus d’énergie.

Comme d’ores et déjà alerté par les experts, les enfants en bas âge, notamment les moins de cinq ans, ainsi que les personnes âgées, malades, handicapées ou encore les femmes enceintes sont plus vulnérables à la chute des températures.

D’après une étude relayée sur le site d’Engie, la température idéale dans les pièces à vivre (cuisine, salon, salle à manger) est de 20 ou 21 degrés. Pour les personnes plus fragiles, le thermostat peut être même augmenté d’un degré.

Dans les chambres par contre, la température idéale s’élève en moyenne entre 18 ou 19 degrés sauf dans la chambre de bébé où le thermostat devra monter à 20 degrés durant la nuit.

« Si vous avez moins de 65 ans, que vous êtes en bonne santé et actif, vous pouvez en toute sécurité avoir une température inférieure à 18ºC dans votre maison, tant que vous êtes à l’aise», souligne le National Health Service.

Cette astuce pour connaître si vous vous chauffez à la bonne température ou pas.

Un logement chauffé à « 18 ºC devrait vous permettre de rester confortablement au chaud pendant les mois les plus froids», explique Jess Steele, expert en technologie de chauffage chez BestHeating. En passant, cela vous permettra, «d’économiser jusqu’à 10%».

Conseil d’expert pour la fin : Pour savoir si votre chauffage est réglé à une température trop élevée, vous n’avez qu’à baisser le thermostat d’un degré et voir comment vous vous sentez.

publicité
Partager cet article