Retraites : êtes-vous obligés de rembourser le trop percu induit par la revalorisation ?

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 3 minutes
Retraites : êtes-vous obligés de rembourser le trop percu induit par la revalorisation ?
Retraites : êtes-vous obligés de rembourser le trop percu induit par la revalorisation ?-© Shutterstock

Les retraités qui font l’objet d’un trop perçu à la suite d’une revalorisation de leur pension sont-ils contraints de rembourser le montant supplémentaire ?

publicité

Un serrage de vis qui tombe mal !

A cause d’une plus faible prévision de croissance (1% contre 1,4%), Bruno Le Maire entend riposter avec un double serrage de vis.

Comme annoncé le 18 février dernier, par le locataire de Bercy, le gouvernement va devoir chercher 10 milliards d’économies en 2024. En 2025, deux fois plus d’efforts doivent être entrepris. Un objectif qui n’est pas sans conséquence.

Et pour cause : la revalorisation des pensions en dessous de l’inflation a été évoquée comme figurant parmi les pistes d’économies au plus grand dam des principaux intéressés. Voilà qui va à l’encontre des engagements du gouvernement qui promettait à plusieurs reprises de revaloriser les retraites sur l’inflation.

publicité

«C’était surtout pour mieux puiser dedans pour d’autres dépenses.»

«Il présentait cette mesure comme une nouveauté alors qu’elle figure dans le code la Sécurité sociale depuis 2003, souligne Dominique Corona de l’Unsa. Et franchement, comment voulez-vous faire si on a un gouvernement qui change d’avis toutes les deux semaines.»

«C’est la preuve que la réforme des retraites qui devait sauver le régime c’était n’importe quoi, fustige Pascale Coton de la CFTC. C’était surtout pour mieux puiser dedans pour d’autres dépenses.», précise-t-il.

La sous-indexation des pensions, est-ce vraiment efficace ?

Si les ministres sont tentés par une sous-indexation des pensions, c’est notamment « parce qu’ils convoitent le niveau d’économie qu’elle permet », rapporte Capital.

En 2019, est-il rappelé, « lorsque les retraites de base ont été revalorisées uniquement de 0,3%, alors que l’inflation tournait autour de 1,3%, le gain financier pour la branche vieillesse s’est élevé à 2,8 milliards d’euros ».

Retraites : êtes-vous obligés de rembourser le trop percu induit par la revalorisation ?

Dans le cadre de revalorisation des retraites, des erreurs peuvent survenir au cours du versement. Si ce cas de figure se présente, les retraités sont-ils contraints de rembourser le trop-perçu ?

C’est ce qui est arrivé lors de la revalorisation de 100 euros des petites pensions en octobre dernier. « Les services de retraites de l’État ont mal transmis le montant des pensions des assurés« , notamment des retraités qui ont travaillé à la fois dans le privé et dans la fonction publique, précisent nos confrères de ladepeche.fr.

« Les régimes de retraite partagent, au fil de l’eau, les montants de retraite qu’ils versent, et c’est notamment ce montant total de retraites tous régimes qui permet de calculer la majoration exceptionnelle », explique la Caisse nationale d’assurance-vieillesse. Le montant perçu est de 12 € en moyenne, précise-t-on à la Cnav.

La réponse est oui, « les anciens actifs concernés par le trop-perçu vont devoir rembourser la somme. »

publicité
Partager cet article