Recrudescence de l’arnaque aux fruits, les personnes âgées cibles privilégiées des escrocs ce printemps

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 3 minutes
Recrudescence de l'arnaque aux fruits, les personnes âgées cibles privilégiées des escrocs ce printemps
Recrudescence de l'arnaque aux fruits, les personnes âgées cibles privilégiées des escrocs ce printemps !-© iStock

Gare à cette escroquerie du printemps baptisée l’arnaque aux fruits ! Elle prend de plus en plus d’ampleur ! Plusieurs seniors victimes témoignent…

publicité

Les seniors, cibles préférées de certains escrocs

Comme déploré par Olivier Chomono, membre expert de la Fédération internationale des associations des personnes âgées, au micro de RTL, les seniors constituent une cible privilégiée des arnaqueurs.

Et pour cause : ils sont particulièrement vulnérables à tous types d’escroqueries.

Dans la foulée, regrette-t-il, les malfaiteurs ne manquent pas de faire preuve d' »ingéniosité » pour se faire remettre de l’argent ou des informations « par la ruse ».

publicité

Ils vont jusqu’à faire usage « de faux noms » ou une « fausse qualité« . Comme le fait de se présenter en tant que faux agent policier comme récemment le cas à Rouen.

De la « délinquance astucieuse« selon cet expert

Olivier Chomono parle de « délinquance astucieuse« , en pointant du doigt « l’escroquerie, l’abus de confiance, l’abus de faiblesse » ainsi que les « manipulations mentales ».

Une fois la porte ouverte, ajoute-t-il, « les personnes sont habiles à s’introduire et à ensuite jouer sur les sentiments des personnes âgées. »

Recrudescence de l’arnaque aux fruits, les personnes âgées cibles privilégiées des escrocs ce printemps

« La rapidité, c’est leur force, admet auprès de tf1info,  une victime de l’arnaque aux fruits au Mans, dans le Sarthe. C’est comme ça qu’ils procèdent«.

Le principe est assez simple : des prétendus vendeurs à domicile de fruits et légumes se présentent chez vous et vous forcent à les acheter alors que vous n’en ayez pas besoin.

Les malfaiteurs se présentent souvent comme étant des producteurs ou des vendeurs.

Leur technique consiste à s’imposer ne laissant pas le choix à leur cible jusqu’à parvenir à « déposer de grandes quantités de fruits et légumes sur place ».

Ils ne tiennent pas compte des refus de leur victime et joue sur la carte de l’insistance jusqu’à épuiser ou intimider leurs proies, généralement des personnes âgées ou vulnérables, qui vivent isolées.

 Une « facture totalement disproportionnée »

C’est comme cela que notre Sarthoise a terminé avec plusieurs cagettes de marchandise de mauvaise qualité, voire « immangeable« payés à prix d’or. La Sarthoise de 80 ans en a eu pour 154 euros.

Certains arnaqueurs vont encore plus loin en promettant à leurs victimes, une prochaine livraison de fruits dont elles n’en verront jamais la couleur.

Pour faire face à ces abus, Olivier Chomono invite à dire ‘je vais appeler le service qui vous envoie, donnez-moi le numéro.’ car souvent le vendeur présente une carte professionnelle falsifiée.

« Il ne faut donc pas hésiter à appeler le numéro figurant dessus », recommande également tf1info.

publicité
Partager cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *