Faut-il payer 30 euros pour une consultation chez le médecin ?

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 4 minutes
Faut-il payer 30 euros pour une consultation chez le médecin ?
Faut-il payer 30 euros pour une consultation chez le médecin ?-© iStock

30 euros pour une consultation chez le médecin, bientôt la nouvelle réalité ? CafeBagdad vous en dit plus dans les lignes qui suivent…

publicité

Comment est fixé le tarif de consultation chez le généraliste/spécialiste en France ?

« Lorsque vous consultez un médecin, le tarif de la consultation varie selon que le médecin est conventionné (c’est-à-dire qu’il s’engage à respecter les tarifs de l’Assurance maladie) ou non conventionné et de son secteur d’activité (secteur 1 ou 2) », explique le site du service public.

« En secteur 1, est-il détaillé, le médecin conventionné (généraliste ou spécialiste) a des tarifs fixés par la convention des médecins et ne pratique pas de dépassements d’honoraires (sauf à titre exceptionnel)« , contrairement en secteur 2. Néanmoins, dans ce dernier cas de figure, le patient a le « droit d’être informé sur le montant des actes et prestations proposés lors de consultations médicales ».

« On revendique cette consultation à 30 euros depuis 2015« 

Depuis le 1er novembre 2023, « il faudra débourser 26,50 euros pour une consultation chez les généralistes qui ne pratiquent pas de dépassement d’honoraires, et 31,50 euros chez les spécialistes, soit une hausse de 1,50 euros« , rappelle franceinfo.

publicité

« 1,50 euro, c’est totalement insuffisant. Nous espérons vraiment que ce sera très, très, très temporaire parce que sinon, tout simplement, la profession ne pourra pas faire face. », réagit auprès de franceinfo, Dr Agnès Giannotti, présidente de MG France, qui représente les généralistes.

« La dernière augmentation du tarif de la consultation date de 2017. Il ne vous aura pas échappé que l’inflation est là. Notre consultation devrait être à 30 euros aujourd’hui si on tient juste compte de l’inflation« , estime-t-elle.

« On rattrape les retards sur l’inflation. On revendique cette consultation à 30 euros depuis 2015« , abonde au micro de tf1info, Julien Le Chevallier, médecin généraliste à Vallet (Loire-Atlantique).

Faut-il payer 30 euros pour une consultation chez le médecin ?

L’Assurance-maladie dit finalement oui à une consultation à 30 euros chez le médecin… Mais non sans conditions !

« On a ouvert la porte à ce que nous allions jusqu’à une revalorisation de la consultation à 30 euros. Mais encore faut-il se mettre d’accord sur l’ensemble des éléments d’un accord global dans cette convention. Comment on améliore l’accès aux soins, comment on améliore la qualité des prescriptions, comment on transforme les modes de rémunération », détaille auprès de TF1 Thomas Fatôme, directeur général de la Caisse nationale d’Assurance Maladie.

« Ces évolutions tarifaires ne seront mises en œuvre que si elles s’accompagnent d’une refonte ambitieuse des rémunérations forfaitaires : un nouveau forfait médecin traitant sera proposé, intégrant une dimension de santé publique ; le forfait structure et la ROSP seront ainsi supprimés », précise le communiqué de l’Assurance maladie.

« Des améliorations en matière d’accès aux soins » sont également exigées, « notamment pour trouver un médecin traitant et faciliter le recours à la médecine spécialisée, et sur la permanence des soins, en première partie de nuit », est-il indiqué.

« Enfin — ajoute la Sécurité sociale — un programme d’actions très ambitieux sur la qualité et la pertinence des soins qui mobilisera conjointement médecins libéraux et Assurance Maladie » devrait être mis en place.

« L’Assurance-maladie annonce le report des négociations avec les syndicats »

« L’Assurance-maladie annonce le report des négociations avec les syndicats initialement prévues ce jeudi (4 avril) après la décision de deux syndicats de ne pas s’y rendre (Avenir Spé Le Bloc et l’UFML-S, NDLR) », rapporte le journal Le Figaro.

publicité
Partager cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *