Chèques vacances pour retraités, un avantage insoupçonné

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 3 minutes
Chèques vacances pour retraités, un avantage insoupçonné
Chèques vacances pour retraités, un avantage insoupçonné !-© iStock

Profitez de l’aide des chèques-vacances pour partir en voyage, un droit souvent méconnu de certains retraités. On vous explique tout dans les prochaines lignes de ce nouvel article.

publicité

Chèques vacances pour retraités, un avantage insoupçonné

Si vous êtes à la retraite et que vous rêviez de partir à l’aventure un peu partout dans le monde, il est peut-être temps que vous vous renseignez sur ce titre de paiement qui peut vous servir à régler des dépenses de vacances et de loisirs chez des professionnels du tourisme affiliés. Ce dispositif est à la fois accepté dans toute la France comme à l’étranger.

Ne vous privez donc pas de ce coupon pour financer votre hébergement (Hôtels, campings, gîtes, villages de vacances, etc.), restauration, activités culturelles et sportives ou encore transports ( billets de train, de bus, locations de voitures voire certains vols intérieurs) durant vos vacances.

Limite d’utilisation des chèques vacances pour retraités

Les chèques vacances pour retraités sont utilisables toute l’année. Comme expliqué sur le site du service public, « la date limite de validité des chèques-vacances est fixée au 31 décembre de la deuxième année civile suivant l’année de leur émission ».

publicité

Ils se présentent soit sous forme « de chèques dématérialisés (chèques-vacances connect), utilisables en face à face ou sur Internet à partir de 20 euros d’achat, soit sous forme « d’un carnet de chèques avec de coupures de 10, 20, 25 et 50 euros, à employer en face à face ou à envoyer par courrier ».

Si le montant est dépassé, vous avez la possibilité de compléter avec d’autres moyens de paiement disponibles.

Quels organismes délivrent ces chèques ?

Pour obtenir ces chèques vacances destinés aux retraités, commencez par vous informer sur les lieux où vous pouvez les demander. Cela peut-être l‘Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV), les associations, les caisses de retraite (Caisse nationale d’assurance vieillesse), les mutuelles ou encore les comités d’entreprise élargis aux retraités.

« Vos ressources ne doivent pas dépasser un certain montant. C’est le revenu fiscal de référence de votre foyer fiscal qui est pris en compte », explique le site de l’administration française.

Que faire des titres de paiement non utilisés ?

« Les titres non utilisés » durant la période de validité « peuvent être échangés, par le biais d’un téléservice, dans les trois mois qui suivent cette date limite contre des chèques-vacances d’un même montant. »

Comme stipulé dans la circulaire du 2 août 2023, « un agent ne peut déposer qu’un seul dossier de demande de chèques-vacances par an ».

Depuis le 1er octobre 2023, « pour la fonction publique d’État, seuls les agents publics civils et les militaires en activité pourront disposer de chèques-vacances dès lors qu’ils sont rémunérés sur le budget de l’État ».

publicité
Partager cet article