Cette compétence très recherchée peut rapporter jusqu’à 50 000 € par an minimum

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 5 minutes
Cette compétence très recherchée peut rapporter jusqu'à 50 000 € par an minimum
Cette compétence très recherchée peut rapporter jusqu'à 50 000 € par an minimum !-© DR

A l’heure où l’on écrit ces quelques lignes, les entreprises peinent à recruter certains profils. Ces compétences techniques sont d’ailleurs très recherchées aujourd’hui. L’équipe rédactionnelle de cafebabel.fr vous en dit plus dans les prochaines lignes de ce nouvel article.

publicité

« Il existe une demande incroyable pour des personnes possédant ces compétences »

« Les employeurs ont vraiment du mal à trouver des personnes à l’aise dans [ce domaine], mais il existe un besoin et une demande incroyables pour des personnes possédant ces compétences », lançait Lisa Gevelber, VP Marketing chez Google. Ce métier compte 3,5 millions de postes ouverts dans le monde fait-elle allusion à une récente étude.

De nombreuses entreprises peinent à trouver des personnes qui détiennent cette compétence et ce plusieurs années déjà.

En 2023, ce sont plus de 70% des sociétés qui ont déclaré avoir du mal à trouver des personnes répondant à ces critères, contre 57% il y a deux ans selon The Life and Times of Cybersecurity Professionals, l’étude dirigée par l’Enterprise Strategy Group et l’Information Systems Security Association.

publicité

Cette compétence très recherchée peut rapporter jusqu’à 50 000 € par an minimum

Souvent, les gens qui travaillent dans ce domaine sont surchargés au point que certains décident même de se reconvertir. Et problème : ces postes restent vacantes durant trop longtemps, notamment dans les petites structures.

Même les grosses entreprises ayant beaucoup de ressources ne font pas exception. Elles sont souvent contraintes d’embaucher des collaborateurs même avec une expérience moindre pour ensuite les former sur le tas.

Selon le Bureau of Labor Statistics américain, l’équivalent de l’Insee en France, envisage que le nombre d’emplois dans le domaine subira une hausse de 32% au cours de la prochaine décennie, soit à une tendance plus rapide que la moyenne de l’ensemble des professions.

Les entreprises sont à ce point en manque de profils spéciaux qu’elles sont prêtes à rémunérer les débutants avec de généreux salaires. Quelqu’un qui démarre peut prétendre jusqu’à 50 000 € par an, selon le Guide des Salaires 2024 du cabinet Robert Half.

Avec davantage d’expérience, vous pouvez gagner plus encore. Le salaire à l’embauche s’élève à 60 000 € pour les employés avec une expérience intermédiaire et des compétences clés.

Ce chiffre grimpe à 70 000 € pour les personnes ayant une expérience reconnue avec toutes les aptitudes requises.

De quelle compétence parle-t-on ? De celle en cybersécurité, regroupant la protection des systèmes informatiques ainsi que des données contre les menaces et les attaques en ligne.

Quel est réellement le rôle de ces experts ?

Les experts en cybersécurité sont les gardiens de nos données, attestant de leur sécurité. Leur rôle est essentiel, notamment avec la recrudescence des attaques malveillantes.

« La cybersécurité s’appuie sur des protocoles cryptographiques utilisés pour chiffrer les emails, les fichiers et les autres données sensibles. », précise le site kaspersky.fr.

C’est pourquoi ils sont autant bien rémunérés. Voilà pourquoi ils sont si recherchés. Si jamais vous êtes doué en informatique et que résoudre des problèmes vous fascine, alors vous êtes le candidat parfait !

« Les services médicaux, les revendeurs au détail et les entités publiques ont connu le plus grand nombre d’infractions, notamment à cause de cybercriminels parce qu’ils collectent des données financières et médicales, mais toutes les entreprises qui utilisent les réseaux peuvent être ciblées pour les données de leurs clients, l’espionnage industriel ou des attaques de clients directement« , peut-on lire sur le site spécialisé.

3 types de menaces…

La cybersécurité lutte contre trois types de menaces, à savoir :

  1. La cybercriminalité : des individus ou des groupes cherchent à cibler des systèmes pour des gains financiers ou perturber des opérations.
  1. Les cyberattaques : souvent motivées par des raisons politiques, elles impliquent la collecte d’informations sensibles.
  1. Le cyberterrorisme : Son objectif est de déstabiliser les systèmes électroniques pour semer la panique ou la peur.

publicité
Partager cet article