Canada : découvrez comment y travailler sans permis en 2024

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 3 minutes
Canada : découvrez comment y travailler sans permis en 2024
Canada : découvrez comment y travailler sans permis en 2024 !-© iStock

Le saviez-vous ? Plusieurs situations permettent à une personne de travailler au Canada sans avoir « besoin d’obtenir un permis de travail temporaire au préalable », explique le site canadavisa.com. On vous aide à y voir plus clair.

publicité

Le Canada à la recherche active de main-d’œuvre.

Pour renforcer sa main d’œuvre nationale, « le Canada (continue de) rechercher activement des travailleurs et professionnels étrangers », affirme le site.

Dans la majeure partie des cas, est-il souligné, « le travailleur étranger aura besoin d’un permis de travail ».

Canada : découvrez comment y travailler sans permis en 2024

Toutefois, cela n’empêche pas que certaines circonstances permettent d’y travailler sans forcément passer par la procédure habituelle du permis de travail. On vous en dit plus dans les lignes qui suivent.

publicité

Si vous êtes dans cette situation, un visa de résidence temporaire est cependant exigé pour entrer dans le pays.

Parmi les alternatives, vous pouvez soit recourir au permis de travail alloué avec un visa vacances-travail, au permis de travail délivré sous l’ALENA ou encore à un permis de travail post-diplôme.

« Jusqu’à 3 ans pour n’importe quel employeur canadien et dans n’importe quelle industrie« .

Dans le cadre du Programme de travail postdiplôme de l’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), les diplômés peuvent jouir d« un permis de travail ouvert jusqu’à trois ans leur permettant de travailler pour n’importe quel employeur canadien dans n’importe quelle industrie ».

Comme précisé par le site, une offre d’emploi n’est pas exigée pour postuler.

Ces métiers éligibles sous conditions

Si toutes les conditions sont réunies, ces métiers peuvent être exercés sans permis de travail au Canada :

  • Emplois sur le campus
  • Visiteurs commerciaux
  • Personnel militaire
  • Inspecteurs de l’aviation civile
  • Athlètes et membres d’une équipe
  • Artistes de spectacle
  • Représentants de gouvernements étrangers et les membres de leur famille
  • Employés de gouvernements étrangers
  • Conférenciers
  • Correspondants de presse, journalistes et membres des médias
  • Organisateurs de congrès
  • Témoins experts et enquêteurs
  • Etudiants en soin de santé
  • Membres du clergé
  • Juges, arbitres et officiels chargés de fonctions similaires
  • Examinateurs et évaluateurs
  • Enquêteurs d’accidents et incidents aériens
  • Services d’urgence
  • Membres d’équipage
  • Statut conservé.

Avec le statut conservé, les personnes concernées peuvent continuer à travailler malgré un permis de travail expiré (et ce sans besoin de permis de travail transitoire).

Néanmoins, elles doivent avoir effectué « la demande d’un nouveau permis de travail avant la date d’expiration de l’ancien permis« .  Durant le temps d’attente, il faut obligatoirement demeurer au Canada.

Cliquez ici pour retrouver les conditions requises pour chaque poste énuméré.

publicité
Partager cet article
1 commentaire
  • Bonjour
    Je veux travailler au canada .
    J’ai une licence en soin infirmier.
    je serai disponible pour n’importe quel autre travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *