Arnaque : une fausse société se fait passer pour Carglass et vous incite à changer votre pare-brise

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 4 minutes
Arnaque : une fausse société se fait passer pour Carglass et vous incite à changer votre pare-brise
Arnaque : une fausse société se fait passer pour Carglass et vous incite à changer votre pare-brise !-© iStock

Les sociétés sont de plus en plus nombreuses à se prendre pour CARGLASS et à proposer des changements de pare-brise aux clients. Méfiez-vous !

publicité

Arnaque : une fausse société se fait passer pour Carglass et vous incite à changer votre pare-brise

« L’usurpation d’identité est un phénomène fréquent et récurrent », déplore Luana Avram, Responsable Juridique Commerce & Opérations de CARGLASS®. Comme expliqué sur le site blog.carglass.fr, cette usurpation intervient souvent de deux façons.

Une société tierce peut soit se faire passer directement pour CARGLASS® soit se prendre pour un partenaire ou un sous-traitant de CARGLASS® afin de « dévier l’opération de réparation ou de remplacement à son profit. »

« Un client fait une recherche sur Internet pour trouver un centre CARGLASS® à côté de chez lui. Il peut, en regardant rapidement, utiliser les coordonnées qui apparaissent à droite de la page de résultats et qui ne sont pas forcément celles de CARGLASS®. Il téléphone et la personne au bout du fil lui dit qu’il est bien chez CARGLASS® et lui donne un rendez-vous pour la réparation ou le remplacement de son pare-brise« , illustre le site de l’entreprise.

publicité

Il arrive aussi qu’une entreprise malveillante démarche les clients par téléphone pour leur suggérer de remplacer leur pare-brise.

Jusqu’à 500 euros de préjudice.

Pour convaincre leurs victimes, les arnaqueurs expliquent que la voiture a plus de trois ou quatre ans et qu’il faut absolument remplacer son pare-brise même s’il est encore en parfait état.

Ils utilisent des techniques persuasives et parviennent à fixer un rendez-vous avec les propriétaires des véhicules qui y perdent des centaines d’euros – soit en moyenne entre 350 et 500 euros.

« Nous avons mis en place une organisation pour prendre en charge ces manœuvres illicites »

Face à l’ampleur qu’est en train de prendre ce phénomène, CARGLASS® et plusieurs compagnies d’assurances ont tiré la sonnette d’alarme afin de prévenir leur clientèle.

Pour aider les victimes de cette arnaque, « Toute l’entreprise est mobilisée », rassure Luana Avram.

« Nous avons mis en place une organisation sur mesure pour prendre en charge ces manœuvres illicites. De plus, nous formons régulièrement les équipes en interne pour qu’elles remontent tous les cas d’usurpation dont elles peuvent avoir connaissance. Pour éviter ce genre de préjudice, restez vigilants lors de la prise de rendez-vous », recommande-t-elle.

Ces bons réflexes à avoir pour ne pas faire escroquer.

Ayez le bon réflexe de contrôler que l’adresse Internet du site se termine bien par le fameux « … point fr, tapez bien point fr ». Le bon site est
www.carglass.fr.

« L’usurpation véritable n’est pas légale donc ils jouent sur la nuance et cela se niche dans le détail : la police de caractères, les couleurs… », prévient Sébastien Guyot, responsable communication corporate de Carglass.

« CARGLASS® ne fait jamais de démarchage téléphonique« , alerte la société. Notez également que « l’entreprise ne sous-traite pas ses activités vitrage« . Elles sont toujours « réalisées par des salariés » de l’entreprise.

« Quand un technicien vitrage vient faire une intervention chez vous, vérifiez que sa camionnette a bien le logo CARGLASS®, de même que sa tenue qui est logotypée CARGLASS® », conseille le site.

publicité
Partager cet article