Carte bancaire : ce gros changement qui se prépare

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 4 minutes
Carte bancaire : ce gros changement qui se prépare
Carte bancaire : ce gros changement qui se prépare !-© PEXELS

La carte bancaire étant aujourd’hui devenue le moyen de paiement la plus utilisée à travers le monde. La Banque de France estime par ailleurs que 90% des adultes en France en détient une. Les entités bancaires souhaitent renforcer la sécurité des transactions. Pour cela, une caractéristique de la CB est en passe de disparaître…

publicité

« Les grandes banques veulent proposer des objets plus sophistiqués »

« L’attachement des Français pour la carte physique reste très fort. Les grandes banques, poussées par les fintechs, essaient, elles aussi, d’innover. Elles veulent proposer des objets plus sophistiqués », indique à MoneyVox, Vincent Mouret, Senior Vice-Président Product Line & Marketing de la partie paiement chez Idemia, entreprise française de sécurité numérique qui conçoit et émet des cartes pour plusieurs fournisseurs de services financiers.

Carte bancaire : ce gros changement qui se prépare

« Dès le 1er juillet 2024, rapporte le site n2f.com, les transactions par bande magnétiques ne seront plus acceptées sur les TPE en France ».

En outre, « la production de cartes à bandes magnétiques s’arrêtera dans le courant de l’année 2024 ». Il s’agit du « numéro traditionnellement imprimé en relief sur la face avant » de votre carte.

publicité

Il s’agit comme indiqué dans les colonnes de MoneyVox, de la « combinaison unique de 16 chiffres qui permet de distinguer votre carte de celle de votre voisin ».

Ces bandes magnétiques renferment en effet « des informations permettant d’identifier une carte. Le lecteur dans lequel on la glisse contient une sorte d’aimant, qui transforme le signal électrique et permet de lire les informations de la carte », explique n2f.com.

Sa dégradation, est-il souligné, peut entraver le fonctionnement de la carte. Mais pas que ! Sa sécurisation est de niveau faible, « avec un haut risque de piratage ».

Mastercard a annoncé son intention de « retirer les cartes bancaires à bande magnétique de la circulation d’ici 2033″.

Pourquoi les cartes à puce sont-elles considérées comme étant plus performantes ?

Les cartes à puce actuelles fonctionnent avec des microprocesseurs bien plus performants […] et permettent le paiement sans contact. Les cartes biométriques, qui combinent une puce et une empreinte digitale pour vérifier l’identité du porteur, offrent une couche de sécurité supplémentaire”, détaillait un porte-parole de Mastercard.

« Un changement absolument neutre »

« Ce sont les mêmes cartes avec les mêmes caractéristiques, rassure Grégory Guermonprez, de Fortuneo. Il n’y a aucune différence en termes d’acceptation, le changement est absolument neutre ».

« Il est étonnant que l’embossage, la piste magnétique et le bloc signature aient survécu aussi longtemps. Car, ils ne servent plus à rien », abonde Vincent Mouret.

« La puce est l’élément de sécurité essentiel sur la carte bancaire, le seul qui ne peut pas être copié et celui qui a permis de quasiment éliminer la fraude lors des paiements en magasins », poursuit ce dernier.

publicité
Partager cet article
2 Commentaires
  • Une autre modification est à venir : la disparition du célèbre CB. pas si anodin car les frais seront obligatoirement plus élevés car gérés par VISA ou Mastercard. VISA étant partenaire officiel des Jeux Olympiques, Les cartes MASTERCARD seront inutilisables dans les boutiques officielles des JO. Enfin un projet de carte Européennes EPI est dans les tuyaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *