Allocation veuvage, jusqu’à 700€ par mois : qui peut bénéficier de cette aide ?

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 3 minutes
Allocation veuvage, jusqu'à 700€ par mois : qui peut bénéficier de cette aide ?
Allocation veuvage, jusqu'à 700€ par mois : qui peut bénéficier de cette aide ?© iStock

Jusqu’à 700€ d’aide par mois avec l’allocation veuvage. Découvrez les conditions d’éligibilité et démarches pour y prétendre.

publicité

Allocation veuvage, jusqu’à 700€ par mois : qui peut bénéficier de cette aide ?

« L’allocation veuvage est une somme d’argent attribuée de façon temporaire à l’époux(se) survivant(e) d’un(e) salarié(e), qui ne peut pas prétendre à la pension de réversion. », Précise le site du service public.

Pour y avoir droit, « votre époux(se) doit avoir été affilié(e) à l’assurance vieillesse au moins 3 mois, continus ou non, durant l’année précédant son décès« , indique le site de l’administration française. Pour en bénéficier, le veuf ou la veuve doit avoir moins de 55 ans. Au-delà, c’est la pension de réversion qu’il faudra demander.

L’allocataire doit également résider en France. « Des exceptions existent », prévient le site du service public. N’hésitez pas de « vous renseigner auprès de l’Assurance retraite, de la mutualité sociale agricole ou de la caisse de retraite concernée ».

publicité

Quelles conditions de ressources ?

Pour prétendre à l’allocation veuvage, vos ressources ne doivent pas dépasser un certain plafond. En 2024, ce plafond est de 2 616,82 € par trimestre, soit 872,27 € par mois.

Si vous dépassez le plafond de ressources, vous pouvez toujours prétendre à l’allocation veuvage, mais son montant sera réduit. Le montant net de cette aide est de 697,82 € par mois.

Vous devez aussi être veuf ou veuve. Mais également « ne pas être divorcé(e) du défunt et ne pas vivre en couple (remariage, concubinage, Pacs) ».

Jusqu’à quand ?

L’allocation veuvage est versée pendant 2 ans maximum. Ce délai peut être porté à 55 ans si vous aviez 50 ans au moment du décès de votre époux/se).

« Si vous faites votre demande dans les 12 mois suivant le décès, vous pouvez percevoir l’allocation depuis le 1er jour du mois au cours duquel s’est produit le décès », explique service public. Si vous effectuez la demande de l’allocation au-delà des 12 mois suivant le décès, vous n’y aurez droit qu’à « partir du 1er jour du mois de votre demande. »

Et pour la demande ?

Comment faire une demande d’allocation veuvage ? Déplacez-vous à la caisse de retraite de votre conjoint décédé. Remplissez le formulaire Cerfa n° 12098*04. Faites votre demande dans les meilleurs délais, soit 2 ans après le décès.

Dépassé ce délai, vous perdez votre éligibilité à cette aide de près de 700 euros. Vous devez par ailleurs « informer votre caisse de tout changement de situation (ressources, situation familiale,…). »

« En cas de formation rémunérée ou de reprise d’une activité professionnelle, souligne encore le site, vous pouvez cumuler les revenus perçus avec l’allocation de veuvage pendant un certain temps » et par ailleurs, « dans certaines limites ».

publicité
Partager cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *