Allocation de solidarité spécifique (ASS) : à quelle augmentation du plafond de ressources faut-il s’attendre en 2024 ?

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 5 minutes
Allocation de solidarité spécifique (ASS) : à quelle augmentation du plafond de ressources faut-il s'attendre en 2024 ?
Allocation de solidarité spécifique (ASS) : à quelle augmentation du plafond de ressources faut-il s'attendre en 2024 ?-© Shutterstock

Hausse à venir en 2024 pour l’allocation de solidarité spécifique. Voici ce que vous devez savoir sur le plafond de ressources de l’ASS. On vous détaille tout dans les prochaines lignes de notre article.

publicité

Qui a droit à l’allocation de solidarité spécifique ?

« L’allocation de solidarité spécifique est une aide qui peut vous être accordée si vous avez épuisé vos droits au chômage« . Pour prétendre à cette allocation versée par Pôle emploi, certains critères doivent être respectés, dont des conditions de ressources.

En effet, les chômeurs ne doivent pas dépasser un certain plafond qui varie selon la situation familiale du demandeur. « Elle peut être maintenue en cas de reprise d’activité, sous conditions« , précise le site du service public.

Conditions pour bénéficier de l’ASS.

« Vous pouvez cumuler l’ASS avec des revenus professionnels pendant 3 mois (consécutifs ou non). Au terme des 3 mois de cumul, l’ASS est interrompue au profit de la prime d’activité si vous remplissez les conditions (versée par la Caisse d’allocation familiale)« , détaille Pôle Emploi sur son site.

publicité

Il n’est possible de bénéficier de l’ASS qu’après « avoir épuisé vos droits à l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) ou la rémunération de fin de formation (RFF) ».

En outre, il faut avoir une expérience professionnelle « d’au moins 5 ans dans les 10 dernières années« , indépendamment du type de contrat de travail (CDI, CDD, intérim, alternance) ; les stages en entreprise ne sont pas inclus.

Il faut par ailleurs, « être à la recherche d’un emploi et en même temps, être apte au travail« . En plus, « ne pas avoir atteint l’âge de la retraite et ne pas avoir des revenus au-dessus d’un certain plafond ».

Ont aussi droit à l’ASS (s’ils ne bénéficient pas déjà de l’allocation ARE), « les marins-pêcheurs embarqués sur des navires remplissant certaines conditions (lire sur pole-emploi.fr « Je suis marin-pêcheur ») ; les ouvriers dockers occasionnels (lire sur pole-emploi.fr « Je suis ouvrier docker » ;
Ainsi que les artistes non-salariés (Lire sur pole-emploi.fr « Je suis artiste-auteur »).

Allocation de solidarité spécifique (ASS) : à quelle augmentation du plafond de ressources faut-il s’attendre en 2024 ?

Après une revalorisation de 5,6% survenue au 1er avril 2023, le montant de l’ASS s’élève aujourd’hui à 18,17 € par jour (9,09 € / jour à Mayotte), soit 545,10 € pour un mois de 30 jours. Un montant en vigueur jusqu’au 31 mars 2024.

Voici les plafonds actuellement en vigueur : pour un célibataire, il est de 1271,90 € par mois (636,30 € à Mayotte), contre 1998,70 € par mois pour un couple (999,90 € à Mayotte).

Il n’existe en effet aucun âge minimum pour toucher l’ASS. Néanmoins, il faut savoir que les travailleurs ayant cotisé assez de trimestres pour avoir une retraite à taux plein ne peuvent profiter de cette aide après l’âge légal du départ à la retraite.

L’ASS peut-être cumulée avec le RSA, mais le montant du revenu de solidarité active sera diminué du montant de l’allocation de solidarité spécifique. Les personnes qui n’ont jamais travaillé ne peuvent pas jouir de l’ASS, mais peuvent tout de même demander le RSA.

A l’instar des minima sociaux, l’allocation de solidarité spécifique est également revalorisée à hauteur de 4,6% au 1er avril 2024.

Les montants vont donc passer de 1 271,90 à 1 330,40 € pour une personne seule et de 1 998,70 à 2 090,64 € pour un couple.

Jusqu’à quand peut-on toucher cette allocation versée par Pôle Emploi ( futur France Travail) ?

« L’ASS est versée durant 6 mois, renouvelables, sous réserve de remplir la condition de ressources. En cas de cessation d’inscription comme demandeur d’emploi, le reste des droits ASS non consommés (reliquat) peut être repris et versé par la suite », indique le site pole-emploi.fr.

« La demande de renouvellement est accessible en ligne 30 jours avant la fin de vos droits en cours, depuis votre espace personnel sur le site Internet de Pôle emploi« , peut-on lire.

publicité
Partager cet article