Tomates : boostez vos récoltes avec cette technique secrète

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 3 minutes
Tomates : boostez vos récoltes avec cette technique secrète
Tomates : boostez vos récoltes avec cette technique secrète !-© iStock

Le temps dont une tomate a besoin, depuis son repiquage jusqu’à la récolte, dépend généralement des conditions climatiques du milieu ainsi que de la variété choisie. Mais il faut environ entre 50 et 100 jours pour que les tomates puissent arriver jusqu’à leur pleine maturité et être bonnes à la consommation. Vous pouvez cependant réduire ce temps d’attente avec cette technique très simple, ne nécessitant pas ni engrais biologiques ou chimiques, ni d’autres produits industriels souvent très couteux.

publicité

Le moment idéal pour planter vos tomates

Avant de planter des tomates, il est important de prendre en compte le climat local ainsi que les changements climatiques.

En France, habituellement, les jardiniers professionnels recommandent de le faire au printemps, après la dernière gelée de la saison. Dans le sud, vous pouvez commencer dès le mois de mars ou attendre jusqu’en avril.

Au centre, il est préférable de ne commencer qu’en mai ou juin. Dans le nord, le moment idéal se situe vers la fin mai ou début juin.

publicité

Comment obtenir un meilleur rendement ?

Pour avoir un meilleur rendement, préparez le sol en profondeur et pensez à ajouter du compost ou du fumier bien décomposé.

Respectez la bonne distanciation entre les pieds de tomates. L’idéal, c’est de les espacer de 60 à 90 cm. Cela empêchera aussi le développement de certaines maladies.

Il ne faut pas aussi négliger un arrosage régulier, plus particulièrement durant les périodes sèches. Taillez systématiquement vos plantes de tomates pour plus d’exposition au soleil et une bonne circulation d’air.

Empailler le sol autour des plants peut être bénéfique pour conserver l’humidité. Mais dans certaines régions, cela peut favoriser le développement des limaces, des escargots, etc.

Tomates : cette astuce secrète pour avoir des récoltes beaucoup plus rapidement

Pour réduire le temps d’attente avant le mûrissement complet des fruits, il est possible de faire faner les plants de tomates au moins une fois ou deux, voire trois fois par semaine.

Cette méthode, connue sous le nom de flétrissement induit ou encore de stress hydrique contrôlé, permet de stimuler une croissance rapide des systèmes racinaires, favorisant ainsi son fleurissement et la production de fruits.

En effet, lorsque la tomate est exposée à un stress hydrique, ses racines s’activent, se développent et se ramifient automatiquement afin de rechercher de l’eau.

À quel moment faut-il commencer cette technique ?

Cependant, pour éviter le risque d’un arrêt de croissance brutal, il est préférable de ne commencer cette technique qu’à partir de 4 à 6 semaines après la plantation.

Par ailleurs, cette astuce permet aux tomates d’avoir un système immunitaire plus robuste, garantissant une meilleure production.

publicité
Partager cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *