Voyage en Espagne : Découvrez les nouvelles règles pour les touristes en 2024

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 4 minutes
Voyage en Espagne : Découvrez les nouvelles règles pour les touristes en 2024
Voyage en Espagne : Découvrez les nouvelles règles pour les touristes en 2024 !-© iStock

Gare aux nouvelles règles en vigueur pour les touristes qui voyagent en Espagne dès 2024. On vous décrypte tout dans les lignes qui suivent…

publicité

Plusieurs villes dégainent la taxe contre le surtourisme

Plusieurs villes côtières d’Espagne font aujourd’hui l’objet d’effets indésirables du tourisme de masse à telles point qu’elles sont nombreuses à avoir instauré des taxes touristiques. Mais ce n’est pas tout, d’autres mesures sont également mises en place afin de réduire le tourisme festif.

Les Espagnols font en effet régulièrement face à toutes sortes de problèmes liés au surtourisme : pollution sonore, ivresse, pénurie des logements, encombrements dans les rues et bien d’autres.

« L’Espagne vit un boom touristique exceptionnel«

Avec pas moins de 83,7 millions de visiteurs internationaux, l’Espagne a été la deuxième destination touristique mondiale en 2022, juste derrière la France.

publicité

Si le tourisme est aussi crucial pour l’économie locale grâce entre autres à la création d’emplois pour les habitants, il n’est malencontreusement pas sans conséquence.

Force est de constater que « L’Espagne vit actuellement un boom touristique exceptionnel«. Cette industrie impacte négativement sur les communautés locales et l’environnement naturel du pays.

Des restrictions contre le tourisme festif.

Dans cette optique, plusieurs villes d’Espagne multiplient les restrictions contre les touristes bruyants, précise l’éditeur de guides de voyages Lonely Planet. C’est le cas par exemple de la ville andalouse de Séville. Des mesures ont été prises pour mettre un terme aux troubles de l’ordre public.

De nouvelles réglementations interdisent désormais aux visiteurs de se promener dans la ville, vêtus de costumes suggestifs et d’exhiber publiquement des poupées gonflables… Avec des amendes en jeu.

Voyage en Espagne : Découvrez les nouvelles règles pour les touristes en 2024

Séville n’est pas la seule ville à à se blinder contre les touristes festifs. Depuis l’année 2022, Malaga s’est montrée intransigeante envers les comportements inappropriés dans ses rues, prévoyant des amendes qui vont jusqu’à 750 euros pour quiconque exhibe des bikinis ou sous-vêtements, ou transporte des poupées gonflables à connotation sexuelle.

Cordoue et Grenade ont emboîté le pas pour mettre fin à ces célébrations effrénées. Il est désormais strictement interdit l’usage de mégaphones et les balades en ville vêtues de tenues offensantes.

Certaines zones de l’île de Majorque, aux Baléares, n’autorisent plus les tournées de bars et les bateaux de fête avec des bars ouverts. Idem pour la vente d’alcool entre 21 h 30 et 8 h du matin.

Depuis 2022, les autorités ont limité à six par jour, le nombre de boissons alcoolisées servies dans les centres de vacances à Majorque et à Ibiza.

Cet été, le maire de Barcelone a relevé de plus de 50 % les amendes pour certains délits : 600 euros pour boire dans la rue et 300 euros pour uriner en public.

En outre, d’autres villes côtières telles que Malaga, Marbella et Alicante appliquent des sanctions financières aux personnes marchant torse nu ou en bikini loin des plages dans les zones métropolitaines.

publicité
Partager cet article