Voitures électriques : cette technique « amélioré » pour faire durer plus longtemps vos batteries lithium-ion

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 3 minutes
Voitures électriques : cette technique amélioré pour faire durer plus longtemps vos batteries lithium-ion
Voitures électriques : cette technique « amélioré » pour faire durer plus longtemps vos batteries lithium-ion !-© PEXELS

Une équipe internationale a démontré une méthode permettant de doubler la longévité des batteries des voitures électriques. Explications.

publicité

Une « révolution de la mobilité électrique » en marche

Le marché des véhicules électriques gagne du terrain et « nous ne sommes qu’au début de la révolution de la mobilité électrique », prédit Virta, pionnier dans le développement de services de recharge intelligents pour véhicules électriques.

Un « virage électrique » des plus « dynamiques ».

« La France, précise par ailleurs l’entreprise classée sur la liste des 1000 entreprises européennes à la croissance la plus rapide du Financial Times, fait partie des pays européens où le virage électrique semble le plus dynamique. 40 % d’entre eux disent vouloir investir dans un véhicule hybride rechargeable (26 %) ou hybride (14 %) dans les 24 prochains mois ».

Voitures électriques : cette technique « amélioré » pour faire durer plus longtemps vos batteries lithium-ion

L’étude menée par Philipp Adelhelm (HZB et Université Humboldt) en collaboration avec des équipes de l’Université technique de Berlin et de l’Université d’Aalborg au Danemark a permis de comprendre qu’un « protocole de charge amélioré pourrait aider les batteries lithium-ion à durer beaucoup plus longtemps ».

publicité

En effet, le problème des batteries lithium-ion réputées « puissantes », c’est que « leur capacité diminue progressivement au fil des centaines de cycles de charge ».

Les meilleures batteries lithium-ion commerciales sur le marché ne présente jusque-là qu' »une durée de vie utile de huit ans ».

Ces batteries sont généralement « chargées avec un flux de courant constant ». Or l’étude publiée dans la revue Advanced Energy Materials révèle l’effet négatif de ce protocole de charge sur le temps de service de la batterie.

Selon les chercheurs, « la charge avec un courant pulsé à haute fréquence réduit les effets du vieillissement » des batteries lithium-ion, « utilisées partout, des véhicules électriques aux appareils électroniques« , rapporte helmholtz-berlin.

« La charge en courant pulsé favorise la distribution homogène des ions lithium dans le graphite et réduit ainsi les contraintes mécaniques et la fissuration des particules de graphite. Cela améliore la stabilité structurelle de l’anode en graphite », conclut l’étude.

Elle peut aller « jusqu’à doubler (s)a durée de vie »

Que faut-il donc comprendre en termes plus simple ? Cela repose essentiellement sur la fréquence du courant pulsé.

Il faut savoir que « la série de mesures avec un courant pulsé à haute fréquence a prolongé la durée de vie de la batterie lithium-ion commerciale la plus analysée, jusqu’à doubler la durée de vie (avec une rétention de capacité de 80 %) », explique le professeur Julia Kowal, experte en technologie de stockage de l’énergie électrique à l’Université technique de Berlin et co-auteure de l’étude.

publicité
Partager cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *