Retraite complémentaire Agirc-Arrco : une valorisation de pension pour ces ex-salariés du privé

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 4 minutes
Retraite complémentaire Agirc-Arrco : une valorisation de pension pour ces ex-salariés du privé
Retraite complémentaire Agirc-Arrco : une valorisation de pension pour ces ex-salariés du privé !-© Shutterstock

Bonne nouvelle pour ces retraités de l’Agirc-Arrco ! Certains ex-salariés du privé vont bénéficier d’une hausse significative de leurs pensions. On vous donne plus de détails dans les prochaines lignes de ce nouvel article.

publicité

Retraite complémentaire Agirc-Arrco : une valorisation de pension pour ces ex-salariés du privé

Comme révélé par la DREES, ce sont près de 14 millions de Français qui perçoivent la retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco en France.

Certains d’entre eux vont avoir droit à une valorisation (loin d’être négligeable) de leur pension.

Peut-être en faites-vous partie ? Cette bonne nouvelle est la conséquence directe de la réforme des retraites de 2023 ayant conduit à la suppression du système de bonus-malus de l’Agirc-Arrco.

publicité

En quoi consiste ce système ?

Rappelons que les retraités du régime qui partaient plus tôt à la retraite faisaient l’objet, depuis 2019, d’une décote de 10% pour une période de 3 ans (ou jusqu’à 67 ans), même si toutes les conditions pour un départ à taux plein étaient remplies.

Avec la réforme, qui reporte l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans, ce dispositif ne trouve plus sa raison d’être.

Le bonus Agirc-Arrco s’applique quant à lui « au salarié qui demande sa retraite complémentaire 2 ans ou plus après la date à laquelle il remplit les conditions de la retraite de base à taux plein. Il gagne + 10 % pour 2 années supplémentaires de travail, + 20 % pour 3 années supplémentaires et + 30 % pour 4 années ou plus. », rappelle la-retraite-en-clair.fr.

Qui sont concernés ?

Le bonus n’est maintenu que pour les seniors nés avant le 1ᵉʳ septembre 1961. La fin du malus Agirc-Arrco est effectif pour tous les retraités et futurs retraités salariés du privé ou du monde agricole.

Les salariés qui ont pris leur retraite à compter du 1ᵉʳ décembre 2023 ont directement obtenu leur pension sans malus.

Ceux partis avant le 1ᵉʳ décembre 2023 ont dû patienter jusqu’en avril 2024 pour voir leur minoration temporaire supprimée.

Un gain plus ou moins important selon les retraités concernés

Le gain diffère en fonction du nombre de points cotisés à l’Agirc-Arrco. Les cadres profitent donc davantage de la mesure.

La suppression du coefficient de solidarité permettra à certains seniors de gagner en moyenne une centaine d’euros environ.

Tableau comparatif gains avec et sans malus tableau en 4 colonnes qui présente les malus et gains
Retraite complémentaire Agirc-Arrco Montant avec malus Gains mensuels suite à suppression du malus Gains sur 3 ans suite à suppression du malus
500 € 450 € 50 € 1 800 €
600 € 540 € 60 € 2 160 €
700 € 630 € 70 € 2 520 €
800 € 720 € 80 € 2 880 €
900 € 810 € 90 € 3 240 €
1 000 € 900 € 100 € 3 600 €
1 100 € 990 € 110 € 3 960 €
1 200 € 1 080 € 120 € 4 320 €
1 300 € 1 170 € 130 € 4 680 €
1 400 € 1 260 € 140 € 5 040 €
1 500 € 1 350 e 150 € 5 400 €

« Aucun remboursement des malus payés ces derniers mois ou à payer en ce premier trimestre 2024 n’est prévu dans l’accord Agirc-Arrco », pouvait-on lire sur MoneyVox.

publicité
Partager cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *