Impôt sur le revenu : cette case de vos salaires préremplie pour la 1ère fois en 2024, qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 4 minutes
Impôt sur le revenu : cette case de vos salaires préremplie pour la 1ère fois en 2024, qu'est-ce que cela signifie pour vous ?
Impôt sur le revenu : cette case de vos salaires préremplie pour la 1ère fois en 2024, qu'est-ce que cela signifie pour vous ?-© 123 RF

C’est quoi cette nouvelle case de vos impôts sur le revenu préremplie pour la première fois depuis cette année ? A vérifier absolument ! On vous aide à y voir plus clair à travers les prochaines lignes de ce nouvel article.

publicité

Impôt sur le revenu : cette case de vos salaires préremplie pour la 1ère fois en 2024, qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

Si cette année a réservé pas mal de surprises allant dans ce sens, cet autre changement de la déclaration 2024 est plutôt passé inaperçu. Les cases 1AD ou 1BD font cette fois partie des lignes préremplies.

La case en question concerne la prime Macron ou « prime de partage de la valeur exonérée ».

Si la « prime de partage de la valeur exonérée » est défiscalisée… Gardez bien à l’esprit que l’administration fiscale l’intègre dans le calcul du revenu fiscal de référence (RFR).

publicité

La DGFiP pris de court en 2023

Si l’an dernier, la DGFiP a donné beaucoup de fil à rétordre aux contribuables salariés, il faut croire que l’administration fiscale a décidé de rectifier le tir.

« Le pré-remplissage de la PPV n’étant pas encore possible cette année, faisait allusion la DGFiP, à la déclaration 2023 qui portait sur les revenus 2022, un ajustement du format de la déclaration de revenus a été réalisé pour permettre aux usagers de la déclarer. »

C’est rappelons-le, en 2022 que la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat s’est transformée en prime de partage de la valeur.

Une vérification s’impose.

Pour cette campagne 2024, la ligne « prime de partage de la valeur exonérée », cases 1AD ou 1BD, est préremplie. Au même titre que la déclaration automatique, il faudrait « vérifier l’exactitude des montants » mentionnés sur ces cases.

Pour cela, vous devez jeter un coup d’oeil à vos derniers bulletins de paie de 2023 correspondant aux mois concernés. Il est également possible de comparer avec l’attestation fiscale annuelle de votre employeur.

Cette nouvelle case pour 2024

Une nouvelle case est à cocher, sur la ligne 1AV ou 1BV, portant la mention « En cas de majoration du seuil d’exonération ».

En effet, il faut savoir qu’il y a deux plafonds d’exonération pour la nouvelle Prime Macron : 3 000 €… ou 6 000 € dans le cadre d’accord d‘intéressement ou de participation.

Si votre PPV 2023 excède 3 000 € et qu’un accord a été signé au sein de votre entreprise, cochez la case 1AV ou 1BV pour réclamer la majoration du seuil d’exonération à 6 000 €, explique le site MoneyVox.

Néanmoins, cette exonération ne concerne pas tout le monde, excepté les salariés dont la rémunération est inférieure à 3 Smic par mois, soit 5 000 € bruts mensuels.

En 2025, un autre changement est en vue. La PPV n’étant plus exonérée d’impôt sur le revenu depuis le 1er janvier 2024, une prime versée en mai 2024 ( et par conséquent à déclarer au printemps 2025 aux impôts) va être imposée, à l’image du reste de vos salaires.

publicité
Partager cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *