Des locataires tombent nez à nez sur un cadavre dans leur logement Airbnb

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 3 minutes
Des locataires tombent nez à nez sur un cadavre dans leur logement Airbnb
Des locataires tombent nez à nez sur un cadavre dans leur logement Airbnb !-© iStock

Les locataires d’un Airbnb ont fait la macabre découverte du corps sans vie d’un homme lors de leur arrivée dans le logement. Une enquête en cours. On vous raconte tout dans les prochaines lignes de ce nouvel article.

publicité

Des locataires tombent nez à nez sur un cadavre dans leur logement Airbnb

Le logement en question est situé en banlieue de Strasbourg, comme indiqué ce dimanche à l’Agence France-Presse, une source judiciaire. La terrible découverte a eu lieu le 10 février 2024, vers l’après-midi.

Ce couple de touristes de la Moselle avait réservé une location pour le week-end à Hoenheim. En récupérant les clés sous le paillasson, comme convenu avec le propriétaire des lieux, ils ont eu droit à un macabre spectacle en ouvrant la porte : un cadavre gisait au sol de l’appartement.

La police intervient, une enquête ouverte…

L’homme d’à peu près 48 ans (selon le propriétaire du logement, NDLR) disposait avec lui d’un jeu de clés de l’appartement.

publicité

Complètement sous le choc, ils appellent immédiatement la police pour leur faire part de cette découverte. Selon les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait d’un ami du propriétaire.

Il avait la charge de s’occuper du logement entre deux locations. Il serait né en 1975 selon son ami, comme relayé dans les colonnes des Dernières nouvelles d’Alsace.

Une autopsie ordonnée par la justice.

Comme rapporté par nos confrères, « aucune trace de lutte n’est présente dans l’appartement ». Les experts concluent d’ailleurs que sa mort a été d’origine naturelle. Néanmoins, une autopsie a été ordonnée par la justice afin de comprendre les causes exactes de cette mort.

Le couple de locataires totalement choqué par le macabre spectacle.

En ce qui concerne les locataires, le couple a décidé de raccourcir son séjour en Alsace et est rapidement retourné chez lui en Moselle. Il y a de quoi ! Cette mésaventure aurait sans aucun doute, terni leur séjour à deux.

Les locations saisonnières de type Airbnb ont le vent en poupe au détriment de certains habitants de La Rochelle qui n’arrivent plus à se loger.

« Trouver un travail, c’est plus facile que de trouver un appartement », assure à tf1info, Alexandre Albert, intérimaire, qui n’a trouvé son premier appartement de 50 m² qu’au bout d’1 an de recherche. Il a dû se faire aider par une association locale.

« Il y a de plus en plus de jeunes qui viennent frapper à notre porte, qui galèrent, se retrouvent sans solutions et dorment dans leur voiture », confirme Loïc Bordron, chef de service au Comité local pour le logement autonome des jeunes (CLLAJ) de La Rochelle. « On est submergés de plateformes Airbnb qui polluent totalement le marché ».

publicité
Partager cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *