Découvrez les pronostics de Météo France pour les trois prochains mois (mars-avril-mai)

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 3 minutes
Découvrez les pronostics de Météo France pour les trois prochains mois (mars-avril-mai)
Découvrez les pronostics de Météo France pour les trois prochains mois (mars-avril-mai) !-© Shutterstock

Météo France a publié ce 28 février 2024 ses tendances probabilistes pour mars, avril et mai. Quel scénario nous attend-il ? L’équipe rédactionnelle de cafebabel.fr vous décrypte tout dans les lignes qui suivent.

publicité

Comment sont élaborées ces tendances probabilistes ?

« Ce bulletin ne permet pas de prévoir le détail des conditions météorologiques des prochains mois jour par jour ou même semaine par semaine. Il s’efforce seulement de déterminer les tendances attendues en moyenne sur le trimestre, explique Météo France. La température peut être considérée globalement sur la saison mais un événement particulier, durant entre quelques jours et quelques semaines, ne peut être anticipée que quelques jours à l’avance, par la prévision météorologique classique », ajoute l‘organisme météorologique officiel.

« Il s’agit de prévisions probabilistes des conditions climatiques moyennes pour les trois mois à venir », souligne Météo France.

Pour obtenir ces tendances, les climatologues analysent minutieusement l’état du système climatique global, à savoir les températures des océans, de l’atmosphère ainsi que les glaces de mer pour détecter des anomalies significatives.

publicité

Découvrez les pronostics de Météo France pour les trois prochains mois (mars-avril-mai)

Ils passent ensuite en revue les différents scénarios établis par les nombreux modèles de prévision saisonnière à travers le monde (14 modèles en tout), afin d’identifier les tendances les plus marquantes et les plus pertinentes pour les mois à venir « pour de grandes régions du globe (au moins 1000 km sur 1000 km) ».

Tout comme l’année dernière, le scénario le plus probable est celui d’un « plus chaud que la normale » pour la France, surtout « des Îles Britanniques à la mer Noire et au bassin méditerranéen ».

L’organisme météo prévoit « 50 % de chances qu’il fasse plus chaud que les normales de saison, 40 % que les températures soient conformes », et seulement 10 % de probabilité qu’il fasse plus froid que d’habitude.

Dans la région méditerranéenne, la probabilité qu’il fasse plus chaud s’élève à 60 %, tandis que la probabilité de températures conformes diminue à 30 %, et celle de températures plus froides reste à 10 %.

Quid des précipitations ?

« En moyenne, sur l’Hexagone, la température normale de la saison est de 11,6 °C », précise Météo France sur son site internet. « Pour les précipitations, aucune tendance n’est privilégiée ».

Météo France évalue à une chance sur trois chacun des scénarios possibles : une météo « plus humide », « conforme » ou « plus sèche » par rapport aux normales saisonnières.

Il tombe 220 mm de précipitations chaque printemps, selon Météo France.

Il est à souligner que, selon les données de Météo France, la moyenne des précipitations au printemps s’élève à 220 mm.

publicité
Partager cet article