Arnaque à l’horodateur : un homme plume les personnes âgées

La rédaction
La rédaction
Durée de lecture : 3 minutes
Arnaque à lhorodateur : un homme plume les personnes âgées
Arnaque à l'horodateur : un homme plume les personnes âgées !-© iStock

Un homme sans scrupules profite de la vulnérabilité des personnes âgées pour les arnaquer à l’horodateur. Avec un préjudice s’élevant à 18 000 euros, cet individu de 28 ans a dépensé cette grosse somme principalement en jeux à gratter et paris sportifs.

publicité

« Il était sympa, rassurant, pas du tout agressif…»

Cet arnaqueur, qui sait se montrer « doux » et « bienveillant« , ne manque pas d’arguments pour amadouer ses victimes, généralement des personnes déjà âgées.

En les abordant près de l’horodateur, l’homme, prétextant avoir oublié sa carte bancaire ou que celle-ci ne fonctionnait pas, ce qui l’empêchait de payer son ticket de parking, ne demande qu’une somme presque symbolique de 1 euro.

Ce qui pousse donc ses cibles à se laisser convaincre en lui rendant le service de très bon cœur. Si l’entraide est une qualité recherchée dans nos sociétés de plus en plus individualistes, toutes les personnes qui ont accepté de l’aider ont payé le prix fort.

publicité

« Il était sympa, rassurant, pas du tout agressif. Il les abreuvait de paroles et profitait d’un moment d’inattention pour retirer la carte de l’horodateur », rapporte une source policière citée par nos confrères d’Actu Toulouse.

Un loup déguisé en agneau

Sans douter de quoi que ce soit, lorsque les victimes, âgées pour la plupart de 70 à 80 ans, souhaitent récupérer leur carte, l’individu malveillant leur explique que la machine l’avait avalée.

Un argument qui ne tient pas debout si l’on sait faire la différence entre un horodateur et un distributeur automatique (DAB).

Cependant, l’homme en question, un véritable loup déguisé en agneau, n’hésite pas à offrir ses services pour aider sa victime à la récupérer. « Un escroc dans toute sa splendeur », a bien souligné un enquêteur, repris par la même source.

Un préjudice de 18 000 euros…

En l’espace de seulement 18 mois, de janvier 2022 à juillet 2023 à Toulouse, 12 personnes âgées ont été exploitées en raison de leur gentillesse par ce professionnel de l’escroquerie.

« Elle a été chiffrée à près de 18 000 euros », révèle la même source policière. « A Toulouse, il mémorisait le code des victimes, subtilisait leur carte et filait retirer de l’argent au distributeur. Il achetait également des jeux à gratter dans les bureaux de tabac et s’adonnait aux paris sportifs« , précise-t-on.

Un récidiviste

Après enquête, les policiers de la brigade financière du SLPJ Rive droite ont réussi à identifier le suspect.

Il leur a été plus facile de l’arrêter puisque l’homme de 28 ans était déjà en prison en Vendée pour 15 mois, condamné pour des délits similaires.

Après sa garde à vue, il a été jugé en comparution immédiate le jeudi 8 février 2024, au tribunal correctionnel de Toulouse.

publicité
Partager cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *