Mr Trololo, l'homme rigolo

Article publié le 4 juin 2012
Article publié le 4 juin 2012

Derrière la phrase, « yeyeyeyeyeyeyeyeyeyeye ohohohohoh », il y a la joie d’un homme qui rentre chez lui. « Я очень рад, ведь я, наконец, возвращаюсь домой » est le court mais intense titre du morceau que l’on pourrait traduire par « Je suis heureux car je rentre à la maison ». Le poète qui a composé les paroles n’est autre qu’Arkadi Ostrovski et celui qui les chante se nomme Eduard Anatolyevich Khil : un crooner baryton de l'ère soviétique tout de même lauréat du très tendance « Prix d’Etat de l’URSS » en 1968. Il se pourrait bien que les paroles originelles de la chanson – récit d’un Américain qui rentre retrouver sa femme – aient été censurées. La chanson en fut ramenée à « ye », « oh » et « tro ». Eduard qui – involontairement – répandait l’allégresse dans les foyers avec ADSL depuis 2009, s’est éteint le 4 juin à l’âge de 77 ans. Sûrement ce qui est arrivé de pire pour le moral des Européens depuis la crise. RIP, Trololo.