Bulgarie: Svetlio Vitkov, une rock star en passe de devenir président

Article publié le 29 août 2011
Article publié le 29 août 2011

Il a un encore un long chemin à parcourir (précisément 7000 signatures), mais Svetlio Vitkov participe quand même aux élections présidentielles bulgares, qui se tiendront en octobre, en tant que candidat « nominé » par les internautes d’un comité associatif. Le portail en ligne, e-vestik prédit que le chanteur du groupe de rock Hipodil, pourrait balayer, à 40 ans, le pouvoir en place à la faveur d’une période de désillusion politique généralisée : « Les générations entre 20 et 40 ans qui sont dégoûtées de la politique voteront certainement pour ce révolutionnaire et ses chansons obscènes. » Les Bulgares pourraient-ils être inspirés par le « Meilleur Parti » islandais, composé de comédiens, d’artistes et de chanteurs ? Dans un même mois, le leader du « Meilleur Parti », Jon Gnarr, est devenu maire de Reykjavik en mai 2010, alors que la rock-star, Yuty Shevnuck interrogeait le Premier ministre, Vladimir Poutine, à propos des répressions brutales survenues à l’occasion d’une manifestation pacifique. Deux jours plus tard, les Russes rejoignaient « la stratégie 31 », soit des protestations appelant aux droits de la liberté de réunion. Mais revenons en Bulgarie, Vitkov peut-il succéder à Gueorgui Parvanov en janvier 2012 ? Quoi qu’il en soit, son insolente campagne menée contre l’ancienne commissaire européenne, Meglena Kouneva, promet d’être passionnante.