Bulgarie : les folles images d’un attentat raté

Article publié le 21 janvier 2013
Article publié le 21 janvier 2013

19 janvier 2013. Ahmed Dogan, dirigeant historique du parti de la minorité turque en Bulgarie prononce un discours lors du congrès de son parti du Mouvement pour les droits et les libertés (MRF). Soudainement, un homme grimpe sur la scène et pointe une arme à feu sur sa tempe. Le flingue s’enraye, Dogan, pris de panique, tombe dans un mouvement d’autodéfense et l’individu, âge de 25 ans, se retrouve aussitôt plaqué par le service d’ordre puis carrément lynché par la foule. Tout ça, le monde entier peut le voir puisque la scène a été filmée en direct avant d’apparaître sur YouTube en totalisant à ce jour pratiquement 1,5 millions de vues. Pour le quotidien bulgare Standardt, qui revient sur l’événement dans son édition du 20 janvier, « la Bulgarie a toujours eu une image détestable aux yeux de l'Europe et celle-ci s'est encore détériorée. » Et si le coup était parti ?