Austérité : le Portugal attaque l'Allemagne

Article publié le 12 novembre 2012
Article publié le 12 novembre 2012

« Le Portugal a toujours cru dans le projet européen et dans son projet de solidarité. » Voilà la phrase martelée dans la vidéo censurée (plus ou moins officiellement) par l'Allemagne et publiée par le compte YouTube indigné du 15 mai 2011. Derrière la chaine, se cache en réalité un blogueur (Rodrigo Moita de Deus) et un politicien de centre-droit Marcelo Rebelo de Sousa) portugais. Pourtant, c'est bien à une attaque en règle contre l'Europe austère à laquelle on assiste. Comme chacun sait, l’austérité boostée par Angela Merkel, a eu un peu plus voix au chapitre ces derniers temps que les appels à la douceur et à la fraternité. Le clip tente alors un rappel des faits : tandis que l'Allemagne n'a même pas été sanctionnée par l'Union européenne après avoir dépassé la limite du déficit en 2005, le sud de l'Europe est désormais contraint de réduire les salaires, de couper dans les pensions, et de râper les dépenses en matière de sécurité, d'éducation, de santé et autres substituts sociaux. Bref, vous l'aurez compris, le Portugal râle. Et apparemment un Portugais qui râle, ça s’arme de chiffres. Un à un, les clichés sur la teuf, le fado et la morue sont déconstruits à grands coups de statistiques. Tout ça, avec une punchline : « L'Allemagne peut travailler moins d'heures et gagner le double, mais ils ne pourront jamais nous enlever notre dignité en tant que nation qui travaille dur. »