Style de vie

T'es gorgé de bière!

Article publié le 11 janvier 2008
Publié dans le magazine
Article publié le 11 janvier 2008
Blonde, brune ou faite maison. Un historique de la bière, des premiers toasts des Sumériens à la bière maison.

De l'eau, du malt d'orge, du houblon, de la levure et le tour est joué. La bière fait partie des boissons les plus répandues en Europe. A la tête des consommateurs se trouvent les tchèques, avec plus de 160 litres de leur pivopar personne par an. Suivent les allemands et les autrichiens qui pour se désaltérer se "contentent" d'environ 115 litres chacun.

Vous savez que Franz est tombé dans un fût de bière le mois dernier? - Oh, quelle fin terrible! - Tu penses! Il est sorti trois fois pour aller pisser!

(Illustration : Antoine Heully)

Le Code d'Hammurabi en parlait déjà

Les Européens ne sont bien sûr pas les seuls à l'apprécier, étant donné que les Sumériens et les habitants d'Egypte Ancienne les ont précédés. Il paraît qu'à Babylone on pouvait choisir sa bière parmi 20 sortes différentes. Pour aller encore plus loin, le Code D'Hammurabi (1728-1686 avant J.C.) condamnait à mort celui qui ne respectait pas les critères de fabrication indiqués et celui qui la vendait sans autorisation. Les Romains étaient également certainement consommateurs de bière. Ce n'est pas par hasard que l'origine du mot le plus souvent cité est justement le verbe latin bbre (boire). Il tiendrait à son tour son origine d'une racine indo-européenne pi(b) (boire) à laquelle on peut aussi associer piwo et pivo. La bière, donc, serait la boisson par excellence ! Il y en a toutefois qui soutiennent l'origine germanique du mot beor, devenu aujourd'hui brauen (fermenter). Les suggestions ne s'arrêtent pas là : l'origine pourrait aussi venir du saxon bere (orge)

Ce n'est pourtant qu'au Moyen-Age que la bière va passer au premier plan, surtout grâce aux moines. A cette période arrive une avancée décisive pour la qualité du produit : l'introduction du houblon. Jusqu'alors pour l'aromatiser, ils utilisaient des baies, des épices et des écorces.

Recette de la bière faite maison

Mais l'ultime frontière est l'home-brewing, la bière maison. Celui qui veut s'essayer à l'auto - production, peut acheter un kit de fermentation, des extraits de malt tous prêts, des levures et du houblon. Il suffit d'ajouter de l'eau chaude, et d'y mélanger du sucre, de faire bouillir pendant seulement 5 minutes, et une fois frais, d'y ajouter les levures. Après la fermentation, la mise en bouteille et 30 jours de maturation en bouteille, la bière maison est prête. Tchin tchin !

Pour aller plus loin