Style de vie

Plätzchen : Noël et tradition

Article publié le 19 décembre 2012
Article publié le 19 décembre 2012
À mon réveil, le 1er décembre, j'ai aperçu à travers ma fenêtre à Guttenberg, les premiers flocons de neige duveteuse blanche. Quelques heures, du vin chaud fumant et dix doigts gelés plus tard, c'était le moment de fabriquer les traditionnels petits gâteaux de Noël.

Plätzchen, qui veut dire « petit endroit » mais provient du mot Platz qui signifie « gâteau rond et plat », est un pilier de la période de l'avent en Allemagne. C'est l'équivalent culinaire de la couronne sur la table et des enfants qui chantent des chants de Noël dans la rue. Néanmoins, les plätzchen (prononcez « plaitschieune ») ne sont pas le pendant direct de leurs cousines britanniques, les mince pies, et les différences sont suffisantes pour dérouter une Britannique facilement étonnée.

Juste un gâteau ?

Mon étonnement croît lorsque je demande à mon ami Google quelques idées de recettes. Je m'attendais bien sûr à des variations sur le thème (ex : 10 façons de faire les fameux cookies à la cannelle de grand-mère), mais la largeur de la gamme de recettes, qui vont des gâteaux croustillants aux chocolats aux cigares a la vanille en passant par les étoiles à la cannelle, est déconcertante. Comment tous ces différents biscuits peuvent-ils appartenir à la même famille ?

J'explique mon incompréhension à une amie allemande alors que nous dégustons à ma première fournée de cigares à la vanille. Voici la leçon numéro une. « Les Plätzchen sont juste des petits gâteaux. Des Kekse, tu sais », m'explique-t-elle gentiment. Il y a sûrement quelque chose que j'ai mal compris – en quoi les petits gâteaux sont-ils synonymes de Noël ? Mais cela vient peut-être de ma culture britannique. Pour quelqu'un qui a grandi dans un pays où un bon biscuit trempé dans une tasse de Earl Grey est considéré comme le summum de la perfection, l'idée de limiter nos amis, les biscuits digestifs à un mois par an paraît étrange. Cependant, cela ne veut pas dire que les plätzchen ne sont pas spéciaux. Les plätzchen traditionnels sont découpés dans des formes associées à Noël et transforment la cuisine en un paysage de rennes, de bonhomme de neige et d'étoiles.

L'intérêt des Plätzchen est dans la préparation – avec des amis

L'intérêt des Plätzchen est le rituel de préparation des gâteaux : se rassembler avec des amis

Leçon numéro deux : l'intérêt du dessert ne réside pas dans sa dégustation. Ce que je n'avais saisi à propos des Plätzchen, c'est que le produit fini n'a pas d'importance. Ce qui compte, c'est la préparation. Contrairement aux traditionnels gâteaux allemands faits maison, les Plätzchen se préparent rarement seuls en vue d'accueillir des invités. Et, jamais, au grand jamais, vous ne les achetez au supermarché. L'intérêt des Plätzchen est le rituel de préparation des gâteaux : se rassembler avec des amis, préparer et partager du vin chaud (Glühwein), mélanger l'un après l'autre, pétrir, rouler et manger. Tout comme les petits gâteaux que l'on faisait quand on était petit, cela ne fait rien si certains sont malformés ou un peu brûlés. Vous les mangerez juste pour détruire les preuves.

Recette : Plätzchen

Ingrédients :

250g de farine.210g de beurre ramolli. 80g de sucre. 2 sachets (environs 15g) de sucre vanillé. 100g d'amandes en poudre. Sucre vanillé/sucre glace pour la décoration.

- Invitez des amis à la maison - préparez du vin chaud en les attendant - mettez tous les ingrédients, à l'exception du sucre vanillé ou du sucre glace pour la décoration, dans un grand saladier, mélangez chacun à votre tour, puis pétrissez la pâte - laissez reposer la préparation au frigo pendant une demi-heure. - Préchauffez le four à 175⁰ C. - Formez des croissants avec la pâte. - Faîtes cuire les petits gâteaux pendant vingt minutes jusqu'à ce qu'ils soient dorés. - Laissez les refrpaloidir quelques minutes avant de saupoudrer de sucre glace. - Installez-vous confortablement sur le canapé avec des amis et les plätzchen et regardez le classique Noël allemand, Trois noisettes pour Cendrillon (Drei Haselnüsse für Aschenbrödel).

Photos : Une (cc) christmas plätzchen (cc) wikimedia; Texte (cc)  plätzchen (cc) Hedonistin on flickr/ site ;  plätzchen au four (cc) wkueting/ Wolfgang Küting/ kueting.de/ flickr