Style de vie

Payer les pots cassés

Article publié le 6 août 2008
Article publié le 6 août 2008
Les Allemands mangent leur soupe et les Polonais doivent boire la bière qu’ils brassent. Sélection hebdomadaire des proverbes européens.

Oups. Après une grosse bêtise, les Français entonnent couramment sous un ton empreint de reproches : « Tu dois payer pour les pots cassés ». Dans toute l’Europe, le regard réprobateur est le même, mais les langues sifflotent quelques alternatives fleuries. 

« Tu as fais ton lit, alors maintenant couche toi », lance par exemple un Anglais moraliste à son voisin tout honteux (« you made your bed, now lie in it »). En Allemagne, le lit se transforme en bol de soupe : « Suppe auslöffeln, die man sich eingebrockt hat »qui signifie « mange tous les bouts de pain trempés dans ta soupe ». Les Polonais quant à eux préfèrent la bière au potage : « pic piwo którego sie nawazylo » (« bois la bière que tu brasses »), lancent-ils aux galériens de la vie.

N’attendez surtout pas de sympathie de la part des Européens du Sud pour vous remonter le moral ! En Italie par exemple, l’expression « chi è causa del suo mal, pianga se stesso » est envoyé à ceux qui « responsables de leur propre malheur, peuvent pleurer sur leur sort ». Une autre expression carrément plus perfide mais drôle existe aussi : « Hai voluto la bicicletta? Ora pedala! » (« Tu voulais un vélo ? Alors pédale ! ») Sympa la solidarité !