Style de vie

Mode : les faux-pas berlinois

Article publié le 27 août 2014
Article publié le 27 août 2014

Lors de la fashionweek de Berlin, des tendances déjantées voient le jour tandis que des designers talentueux se font connaître. Mais quel visage aborde la capitale de la mode pendant l’été ? À vous de juger.

Dès que le soleil brille et que les températures commencent à monter, les faux-pas en matière de mode explosent de manière proportionnelle. On se met rapidement à ignorer les règles du code vestimentaire. En clair : Berlin se déshabille. Hélas, les parties du corps qui devraient être couvertes ne le sont pas. Et vice-versa.

À Berlin, on aime notamment combiner les socquettes avec de coquettes sandales d’été ou des Birkenstock. Et ce, chez les hommes comme chez les femmes. Si cette tendance était à suivre à l’heure où la chaussure fermée n’était pas encore inventée, cette combinaison est tout simplement à bannir de nos jours. Depuis le début du XXème siècle, les sandales font office de souliers d’été très appréciable et après tout, il n’y a pas de raison pour que cela change. Mais sérieusement, pourquoi donc enfiler des chaussures censées exposer vos pieds au grand air si c’est pour les recouvrir avec des chaussettes par la suite ? Si vous craignez d’avoir froid aux pieds ou si vos petons ne sont pas soignés, restez-en à la chaussure fermée.

Souliers en cuir et transpiration

Toute proportion gardée évidemment. Les bottes sont certainement pratiques à l’approche de saisons plus fraîches ou alors pour certaines professions. Mais à moins d’être pompier, quand les températures côtoient les 25 degrés, les bottes doivent rester au placard. Cependant, nombre de femmes les enfilent pendant l’été, le tout associé avec des shorts ou des minijupes. Phénomène récent également, les garçons portent de moins en moins de vêtement. Ce qu’on voyait autrefois dans les journaux, les piscines publiques ou alors sur des sites de constructions est maintenant devenu une norme : on dévoile de plus en plus son torse. Ainsi, qu’ils soient bien bâtis ou non, ls Berlinois se dénude. Qu’importe l’endroit ou le contexte. Et on peut douter des effets rafraîchissants de cette méthode. Les hommes ont-ils donc besoin de prouver leur virilité avec de telles représentations à la limite du pornographique ? Ou alors veulent-ils prouver qu’ils ont bon goût ?

Ce geste se voudrait original. Raté. Cette mise en scène n’a pas grand-chose à voir avec le style ou encore la virilité. On connaît d’autres exemples. Heureusement, le sens de la mode ne fait pas défaut à tous les Berlinois. Et puis après tout, la mode est juste l’expression d’une époque. Mais, sans se préoccuper des tendances actuelles, il s’agit de porter ce qui nous convient, et également ce qui convient à la saison du moment. Les gens qui suivent une tendance ont des armoires remplies, mais n’ont pas de style. Et on ne souhaite qu’une chose : plus de courage pour en développer de nouveaux.

Berlin l'été : Impressions d'une ville ardente

Vive l'été ! Même si les parcs berlinois commencent déjà à se transformer en centres de loisirs en début juin, la belle saison est à son apogée au mois d'août. À cette occasion, Cafébabel vous présente un florilège d'impressions estivales. Plus d'infos sur Face­book et Twit­ter