Style de vie

Meet My Hood : Praga Północ, Varsovie

Article publié le 21 octobre 2015
Article publié le 21 octobre 2015

« Le quartier du prolétariat », « L'escalier de service de Varsovie », « Ce quartier est si dangereux que même la police n'y va plus ». Praga, ça sentirait le souffre et le dawa. Pour de vrai ?

Pour être honnête, Praga Północ (Praga Nord) a, depuis ses débuts, fait l'objet d'une réputation d'un lieu de perdition (pas entièrement sûr donc) et celle d'un lieu idéal pour le commerce (pas toujours légal). Les premières évocations du quartier remontent au XVe siècle, à l'époque où le quartier était un village à lui tout seul. Elles parlent principalement d'une célèbre taverne et des affaires dirigées par les commerçants locaux. Aujourd'hui, la rue principale porte le nom de Targowa (Marché) et c'est précisèment sur cette rue que l'on trouve l'entrée principale du Bazar Różyckiego, le légendaire marché de Varsovie, où les vestiges du folklore du quartier de Praga subsistent encore.

Visages émaciés, vodka-Tiger et transformations

Ces dernières années, la mairie de la capitale polonaise essaie de changer l'image du quartier de Praga. Le centre culturel et de manifestations de la rue Ząbkowska jouit d'une grande popularité. Les anciens bâtiments résidentiels historiques, qui ont connu Varsovie avant la Seconde guerre mondiale, sont rénovés petit à petit. Dans les cours insalubres les animateurs culturels envoyés par les associations commencent leur travail. Leur objectif principal est de mettre en place des activités en faveur de Praga et de ses voisins. Même les statistiques de la police montrent que les cambriolages sont plus nombreux dans le quartier de Wola, et qu'il est plus facile de se prendre une paire de baffes dans le quartier de Śródmieście situé plus au centre. Tout ça pour dire que Praga est en pleine évolution, et c'est tant mieux.

Mais il en faut plus pour changer la mentalité des gens. L'image de locaux émaciés et édentés, s'enfilant une vodka avec une boisson énergisante, Tiger, achetée au rabais, reste encore une réalité bien quotidienne et l'une des estampes les plus populaires des rues de Praga Północ. Il en va de même pour les voisins de la Vistule sur la rive gauche. Pour la majorité d'entre eux, il est encore difficile de s'imaginer « du mauvais côté de la rivière ».

Le mot des voisins

Pour autant, il ne faut pas oublier qu'à Praga - pleine de portes répugnantes datant d'avant la Seconde guerre mondiale et de cours typiques habillées des statues de la Vierge Marie - on peut trouver des individus à l'air suspect, et surtout un quartier à l'ambiance unique qui a ses adeptes dans la capitale polonaise. L'effervescence créative grandit de jour en jour et le potentiel artistique du quartier pourrait bien s'avérer être l'arme principale dans la lutte pour un meilleur avenir.

Combien ça coûte ?

Les gens

Best-of

Bonus

Musée du quartier de Praga - rue Targowa 50/52

Musées des néons  – Initiative privée d'Ilona Karwinska et David Hill, dont l'objectif est de protéger et de répertorier la publicité lumineuse d'après la Seconde Guerre Mondiale. SOHO Factory.

Bazar Różyckiego: Si vous voulez vous immerger dans le folklore local et bavarder avec les voisins de Praga, il n'y pas meilleur endroit. L'entrée se fait par la rue Targowa ou Brzeska. La meilleure façon d'y accéder et de prendre la seconde ligne de métro et de s'arrêter à la station Vilnius.

Rue Ząbkowska (Opary Absurdu, Łysy Pingwin, Bal Bar): Les meilleurs endroits pour prendre une bière sont les bars Opary Absurdu (Les Vapeurs de l'Absurde) et Łysy Pingwin (Le Pingouin Chauve), si vous êtes tenté par un plat végétarien accompagné d'un verre de vin grec, rendez-vous à Bal Bar.  

Fabryka Wódki Koneser: La magnifique architecture de style néo-gothique a séduit les promoteurs de Varsovie qui ont dédidé de transformer l'ancienne fabrique pour en faire des lofts modernes. Heureusement, toutes les pièces n'ont pas été transformées en logements modernes. L'ancienne enceinte de la maison Koneser abrite un musée dédiée à la marque culte de vodka polonaise.

_

Cet article fait partie d'un nouveau projet de cafébabel, Meet My Hood, qui a pour objectif de faire découvrir les quartiers des principales villes européennes, en chantant.

_

Cet article a été rédigé par la rédaction de cafébabel Warszawa. Toute appellation d'origine contrôlée.