Style de vie

Meet My Hood : Blasco Ibáñez, Valence 

Article publié le 12 novembre 2015
Article publié le 12 novembre 2015

Depuis que les facultés de l'Université de Valence se sont installées sur l'avenue Blasco Ibáñez, le quartier et ses environs sont devenus la zone estudiantine par excellence de la capitale du Turia.

L'Avenue Blasco Ibáñez, ancienne voie qui reliait Valence à la plage, est aujourd'hui une des principales artères de la ville, mais aussi une des plus fréquentées. Située entre Viveros et le quartier emblématique du Cabanyal, elle porte le nom d'un des plus célèbres écrivains valenciens.

Avec deux hôpitaux, de nombreuses facultés universitaires, un terrain de football, des écoles maternelles et primaires, des bars et des terrasses à l'infini, des pubs et des discothèques en quantité innombrable, et son jardin typique qui divise l'avenue en deux, la Blasco Ibáñez est une zone spéciale.

Un quartier d'étudiants

Si l'on passe par l'Avenue Blasco Ibáñez, on rencontre des « spécimens » de tous types : médecins et patients de l'Hôpital Clinique, des personnes travaillant dans les alentours, des marées de supporters qui envahissent les rues quand a lieu le moindre match du club de foot Valencia C.F. à la Mestalla, ou des filles en uniformes du Colegio Guadalaviar. Mais il y a un groupe beaucoup plus représenté que les autres : les étudiants.

Rien d'étonnant à ce que les deux universités publiques de Valence, l'Universitat de València (UV) et la Universitat Politècnica de València (UPV) se trouvent dans les environs. En effet, beaucoup de leurs étudiants vivent dans un de ces immeubles qui cernent l'avenue, très probablement en colocation avec d'autres jeunes qui étudient eux aussi dans une des facultés à proximité.

Le mot des voisins

Sous-titres en anglais.

Et que font tous ces étudiants quand ils n'ont pas cours ? Eh bien, ils envahissent les cafeterias, les bars et les terrasses, font la queue au supermarché (généralement le lundi, quand ils rentrent d'un week-end passé dans leurs familles), se réunissent dans un parc pour prendre un bain de soleil dès qu'il fait beau, ou se baladent avec leurs prises de notes tout juste photocopiées dans un des lieux qui prolifèrent près de l'avenue principale. Nous sommes tous passés par là.

Les gens

Combien ça coûte ?

Justement parce qu'il s'agit d'un quartier d'étudiants, beaucoup de bars et de cafeterias offrent des prix qui cadrent avec le budget des jeunes. Les cafés et les bières ne sont pas chères et beaucoup de restaurants proposent des menus de groupes à des prix abordables. Mais tout n'est pas rose non plus sous le ciel valencien : les propriétaires d'appartements profitent de la nécessité de ces jeunes de trouver un logement proche des facultés. C'est pourquoi le montant du loyer est légèrement supérieur au reste de la ville.

Lieux à ne pas manquer

Jardins d'El Real, o Viveros : l'énorme jardin qui marque le commencement de l'Avenue Blasco Ibáñez. C'est dans cet espace qu'on célèbre des fêtes foraines, des expositions et même des concerts. Il abrite également le Musée des Sciences Naturelles.

Place Xúquer : Au milieu de l'avenue à peu près, une des rues perpendiculaires mène à la Place Xúquer. Ancienne zone pour sortir boire un verre , elle est maintenant remplie de bars et de cafeterias qui deviennent le point de ralliement des jeunes (et des moins jeunes).

Bar « El Castillo » : Plus connu sous le nom de « Los Quintos », ce bar est mythique pour les étudiants, avec son offre de 3 bouteilles de 200 ml pour 1 euro seulement (Av. de Menéndez Pelayo, 22). Il est toujours complet.

Faculté de Médecine : Sur l'Avenue Blasco Ibáñez, il n'y a pas que des bars, il y aussi des monuments historiques. La Faculté de Médecine, dont la façade a été récemment rénovée, mérite bien une petite visite. Vous la reconnaîtrez à ses énormes colonnes et ses dizaines d'étudiants assis sur les marches de l'entrée.

_

Cet article fait partie d'un nouveau projet de cafébabel, Meet My Hood, qui a pour objectif de faire découvrir les quartiers des principales villes européennes, en chantant.