Style de vie

Le chiffre qui parle : le jeûne du Ramadan

Article publié le 8 juillet 2015
Article publié le 8 juillet 2015

Le Ramadan est un mois saint durant lequel les musulmans pratiquant ne peuvent pas manger, boire, fumer ou avoir de rapports sexuels, de l'aube jusqu'au coucher du soleil. Mais le jour, pour certains, est beaucoup plus long que pour d'autres. Illustration de l'extrémité de la foi.

Pour les musulmans, c'est à dire 1,6 milliards de personnes dans le monde, le Ramadan est un mois sacré durant lequel l'archange Gabriel (Djibril en arabe) révélait les versets du Coran au prophète, Mohammed. 

Pendant le Ramadan, les musulmans doivent se plier à une certaine discipline et leur dévouement à la prière. En plus du jeûne, il est également interdit de se plonger la tête entière dans l'eau par exemple. Mais le Ramadan, au-delà des privations, est aussi l'occasion d'exercer une des principales vertus enseignées dans le Coran : la charité. Ainsi, la générosité est aussi une des valeurs premières véhiculée par ce mois saint.

Dans le monde, les privations diurnes ne connaissent pas la même durée selon l'endroit où l'on se place sur le globe. Ainsi, le jeûne peut s'étendre à 21 heures et 57 minutes à Reykjavik, en Islande, précisément de 2h03 à minuit. À l'autre extrême, à Sydney, le jour ne dure « que » 11h et 24 minutes (le soleil se lève à 5h29 pour se coucher à 16h53).