Style de vie

La paella, bientôt sur vos écrans de téléphone

Article publié le 28 janvier 2016
Article publié le 28 janvier 2016

Le « riz avec plein de trucs dedans », c'est fini ! L'authentique paella de Valence est en passe d'obtenir sa propre émoticône sur l'application de messagerie instantanée WhatsApp. Le #PaellaEmoji, bientôt sur vos écrans de téléphone.

Pause déjeuner au bureau. Les salades et autres taboulés prolifèrent en été, les soupes en hiver. C'est la queue pour utiliser le micro-ondes. Je finis par m'installer à table et voilà : un paquet infâme avec la photo d'un riz jaune avec des morceaux de nourriture, accompagnée d'une étiquette qui indique « paella ». De la paella, mon Dieu ! En bonne Valencienne que je suis, je m'indigne et ronchonne, alors que le propriétaire du paquet rit et reconnaît que cette blague gastronomique n'est pas une paella. Évidemment !

Parce que s'il y a bien quelque chose de bon que nous les Valenciens avons exporté dans le monde, c'est la paella : du riz, de la viande ou des fruits de mer, bajoqueta (variété de haricots verts plats) et garrofó (haricots blancs et plats). Pas de chorizo ou de petits pois, por favor. Parce que de même que pour la pauvre pizza italienne (je ne suis pas la seule à la rédaction à lever les yeux au ciel face aux aberrations culinaires), la paella est l'un des plats les plus connus, mais aussi l'un de ceux que l'on offense le plus au monde.

C'est pour cette raison, et parce que nous sommes las de répéter « le riz avec des trucs, ce n'est pas une paella », qu'est né Wikipaella, une association à but non-lucratif qui a pour finalité de promouvoir et de protéger (parce qu'il le faut) la paella authentique. Non satisfait pour autant, l'humoriste valencien Eugeni Alemany a décidé de lancer la campagne « ¡Queremos el #PaellaEmoji en WhatsApp! » (« Nous voulons un emoji "paella" sur Whatsapp ! », ndt) sur la plateforme change.org. Oui, Alemany réclame une émoticône en forme de paella sur la célèbre application de messagerie instantanée.

« La paella, c'est bien plus que de la gastronomie : c'est une façon d'affronter la vie. [...] C'est une icône de la culture espagnole en général, et de la culture valencienne en particulier », clame Alemany dans sa pétition qu'il adresse à Tim Cook, directeur général d'Apple. Et il a bien raison, puisque, comme il l'indique également dans son texte, une bonne paella implique toujours réunion, famille, amis. C'est dans notre ADN, et puis c'est tout.

Au-delà des signatures récoltées, la pétition a évolué en véritable révolution sur les réseaux sociaux : cette campagne folle a été rejointe par des partis politiques, des artistes, des sportifs, des personnalités de tout le pays et, bien sûr, par des milliers de Valenciens et de non-Valenciens, tous décidés à faire de leur plat le plus célèbre une icône mondiale. Tant et si bien que l'émoticône de la paella fait partie des finalistes pour être intégrée à l'application dès cette année.

Mais lundi dernier est arrivée une info qui a fait grand bruit, quand on a découvert que la proposition d'émoticône d'Unicode (l'organisation qui décide des émoticônes sur Whatsapp) n'avait pas grand-chose à voir avec une paella : du poulet, des petits pois et des queues de crevettes. Nouveau sacrilège ! Les réseaux sociaux se sont mobilisés de nouveau avec le hashtag #ComboiPaellaEmoji - devenu Trending Topic mondial - afin de réclamer que l'icône ne contienne que les ingrédients originaux.

Eugeni Alemany a un rêve.

Finalement, l'humoriste à l'initiative de la campagne a annoncé aujourd'hui qu'Unicode a accepté la proposition et a modifié l'icône pour n'inclure « que des ingrédients traditionnels ». Alors que le comité d'Unicode se réunit cette semaine pour décider des prochaines émoticônes à incorporer à la messagerie, nous savons au moins que la paella est bien représentée. Croisons les doigts !