Style de vie

La guerre vue par les blogs européens

Article publié le 28 août 2008
Article publié le 28 août 2008
La blogosphère s’agite face aux événements qui secouent le Caucase. Besoin de comprendre et de débattre… alors que des conseillers en communication politique façonnent l'information des deux côtés du front.

(rugbyxm/flickr)Si la Russie a remporté sans difficulté les combats contre la Géorgie sur le terrain, c’est Tbilissi qui sort victorieux de la guerre de l’information. Le blogueur allemand Jens Berger l’affirme sur son Spiegelfechter, en évoquant par exemple l’image marquante du drapeau européen accroché derrière Mikheil à chacune de ses apparitions télévisées.

L'équipe de cafebabel.com à Strasbourg se met, elle, sous les drapeaux géorgiens, en publiant sur son blog, le témoignage et point de vue de Franco-Géorgiens, ainsi qu'une chronologie des évènements qui ont menés à la guerre. « Qui aurait prêté main forte à la Géorgie ? », s’interroge à son tour, Jean-Sébastien Lefebvre sur son blog francophone No Way. Selon lui, ni les Etats-Unis, ni l'Otan, ni l'Union européenne n'auraient soutenu la Géorgie.

(Rock is Life/flickr)Une invasion russe en Estonie… Ce scénario a fait beaucoup parler de lui sur le blog de Giovanni Angioni, expatrié italien dans le petit pays Balte. Son article évoque l’importante communauté russophone en Estonie. Les commentaires montrent bien que pour certains citoyens d'Europe Centrale ou de l'Est, l'appartenance à l'Union européenne ou à l'Otan n'est pas un gage de sécurité.

L'équipe de cafebabel.com à Tallinn a d’ailleurs organisé un débat à ce sujet avec des journalistes du plus grand quotidien estonien, le Postimees. Le journal a publié une carte haute en couleur qui décrit la stratégie d’invasion militaire de l’Estonie, élaborée par les Russes. Le débat a été mis en ligne en streaming sur le babelblog de Tallinn, le 10 août dernier.

(gingerpig2000/flickr)La politique de laisser-faire de l'Union européenne et de l'Otan a d’ailleurs inspiré Pawel Lisicki, journaliste polonais à la Rzeczpospolita (une feuille relativement conservatrice). Il évoque sur son blog l'idée d'une nouvelle union de la défense… Une opinion qui n’est pas loin de celle du président polonais Lech Kaczynski. A Tbilissi, le 12 août dernier, il a estimé que les pays de l'Union européenne, également anciens membres du pacte de Varsovie, devaient intensifier leur coopération. Car à l'Est, a-t-il ajouté, tous ont « en mémoire le régime communiste et les oppressions dont [ils ont été] victimes ».

(Chewbacka/flickr)Enfin, récemment, le blog A glance at Estonia donne le point de vue d’une russophone, Helga, qui débat du conflit, à l’aide de liens vers d’autres sites et de vidéos. Elle démontre que la seule solution pour arrêter cette tragédie qui dure depuis 1991, est l’indépendance de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhazie.