Style de vie

Croustillant, le restaurant d'insectes de varsovie

Article publié le 9 octobre 2013
Article publié le 9 octobre 2013

J'ai tendance à penser que les insectes sont mieux dans un vivarium en verre que sur la table du dîner. Mais ayant déjà goûté au scorpion et au serpent au Vietnam, j'ai aussi pensé que j'étais prêt à relever le défi pour tester quelques bestioles effrayantes dans un nouveau restaurant de la capitale polonaise. 

Une curiosité culinaire m'a conduit dans le quartier éloigné de Kabaty ,( loin des sentiers battus pour un natif de Wola près du centre ville), dans le premier restaurant d'insectes de Varsovie, le Co To To Je. J'avais imaginé un lieu tenu par de jeunes voyageurs branchés, mais dès mon entrée j'ai trouvé le personnel plus proche d'une famille des forêts de l'ouest de la Virginie. Des images de Délivrance m'ont envahi. Je m'attendais presque à entendre les mots « couine » et « porc » dans la même phrase. 

« Il est scientifiquement prouvé que les insectes sont plus sains que le poisson », nous dit le patron avec enthousiasme. « Dans un futur proche, manger des insectes sera aussi banal que manger de la viande. » Ma curiosité aiguisée, il est temps de commencer. En entrée, j'ai choisi une brochette de vers à bois, de criquets et de larves. « Vous pouvez tout manger, sauf les ailes », me conseille la serveuse. Bizarrement, je n'ai jamais été un fanatique d'ailes de sauterelles... C'est à ce moment là que j'ai commencé à transpirer et mon cœur s'est emballé. Ça ne m'aide pas que Mr Criquet ait l'air de me sourire. Mais après une profonde respiration je me lance. C'est assez bon, un peu comme de la peau de poulet sans sel.

La suite ? Des beignets de criquets. Et c'est définitivement le plat qui sort du lot. Le beignet a beaucoup de saveurs et se marie parfaitement à la nouveauté, laissant un léger goût de fruits de mer. 

Plat de résistance. Du lourd : une cuillère à soupe pleine de vers à bois frits et de larves. « N'y pense même pas », me dis-je . Je me lance et une fois dans ma bouche les larves ont un peu le goût de peau de poulet fade légèrement croustillante mais sans aucune trace de bon gras pour les relever. Apparemment les plats les plus insolites n'ont pas nécessairement meilleur goût. 

Voilà, c'est fait. Je mets une croix sur un défi remporté. Ça en valait la peine, pour se marrer, mais je ne suis pas certain de changer mes habitudes pour des bestioles.