Style de vie

Carte de la semaine : le mariage chez les jeunes

Article publié le 13 mai 2015
Article publié le 13 mai 2015

C’est un fait : le mariage n’excite plus grand monde parmi la jeunesse européenne. Mais si à peine plus de 10% se disent oui pour la vie, certains choisissent d’autres moyens pour célébrer la vie à deux. L’amour à la carte, donc.

Ce n’est un secret pour personne. En Europe, le mariage est une institution qui s’étiole de plus en plus chez les jeunes. En 2013 et sur l’ensemble des 28 États membres, seulement 11% des personnes âgées de 16 à 29 ans sont mariées. Évidemment, les pourcentages varient selon le capital sympathie vis à vis de l’union sacrée dans chaque pays. C’est en Pologne, pays éminemment catholique, que l’on se marie le plus. À l’autre extrême, les Hongrois et les Islandais sont visiblement les moins enclins à sanctionner l’amour jusqu’à ce que la mort les sépare.

Autre info, autre temps, les jeunes européens se marient également de plus en plus tard. L’expatriation, l’argent, Tinder, la flemme... refoulent l’âge moyen du premier mariage à 28 ans pour les femmes et à 32 ans pour les hommes. Il y a plus de 20 ans, en 1992, on se mariait 5 ans plus tôt. 

N’allez pourtant pas croire que l’amour se meurt. Si le mariage souffre de sa solennité, les unions civiles sont de plus en plus swag aux yeux des Européens. En 2013, ce sont presque 25% de jeunes qui s’engagent sans grande pompe. Et comme souvent quand il s’agit de nouvelles tendances sociales, ce sont les pays nordiques qui incarnent le mieux le phénomène. Les Islandais, les Norvégiens et surtout les Finlandais prouvent bien que la vie à deux, c’est frais mais c’est pas grave. 

Sources : Eurostat.