Société

[VIDÉO] Réfugiés : l'UE ne rigole plus

Article publié le 14 juin 2017
Article publié le 14 juin 2017

« Les décisions prises constituent le droit applicable, y compris pour ceux qui ont voté contre. » C'est en ces termes que Jean-Claude Juncker, a défendu l'ouverture d'une procédure d'infraction contre la Pologne, la Hongrie et la République tchèque. Ces trois Etats refusent la répartition des réfugiés entre les pays de l'UE adoptée en 2015. Des sanctions sont-elles justifiées ?

---

Vidéo réalisée en partenariat avec euro|topics. ---> Abonnez-vous à notre chaîne YouTube.