Société

Un « cyber bourg » espagnol tente la démocratie en ligne

Article publié le 16 octobre 2008
Article publié le 16 octobre 2008
La petite ville de Jun, dans le sud de l'Espagne, profite au maximum des opportunités qu'offrent les nouvelles technologies, à travers un projet pionnier en Europe : Internet pour tout et tout le monde.

Depuis dix ans, Jun, une municipalité de la province de Grenade, est devenue le cyber-laboratoire de toute l'Europe. Sous la devise « le droit à Internet pour tous », la mairie de ce bourg de 3500 habitants est un exemple d'optimisation des moyens et d'efficacité administrative : fini les queues interminables pour remplir les sempiternels documents officiels.

Des plaines de Grenade à New York

L'organisation d'une assemblée plénière à la mairie via Internet en juin 2001, le vote électronique, la possibilité d'avertir la police ou d'appeler à la grève générale par SMS, sont des exemples des situations pour lesquelles la numérisation de l'information, a apporté transparence et efficacité à des tâches qui prenaient auparavant des heures, au grand dam de la population. La couverture de quatre colonnes que le New York Times a accordé dès le début à cette initiative, pionnière en Espagne et en Europe, lui a valu l'attention internationale.

(D.R)

Le haut niveau de participation lors des élections nationales espagnoles de 2004 a enfoncé le clou à la faveur de ce projet qui, jusqu'alors, était qualifié par l'opposition de « propagande politique ». A cette occasion, les habitants de Jun ont put voter par téléphone portable, ou grâce à une signature électronique attribuée par la mairie et dont la confidentialité était totalement garantie. José Antonio Rodrìguez, maire de la ville, assure qu'il s'agit là d'un exemple de « télé-démocratie active », une manière d'encourager le rétrocontrôle entre citoyens et élus locaux en minimisant les intermédiaires et augmentant la rapidité. « Nous avons l'obligation d'apporter une réponse sous 24 heures à toute pétition arrivant par courrier électronique », souligne le conseiller municipal de Jun, dont le blog est le plus visité en Espagne.

Utiliser l'informatique dans la vie de tous les jours

(D.R)Il n'y a plus d' « inforiches » ni « infopauvres » à Jun, le Wifi est accessible dans les moindres recoins de la ville et il existe de plus un centre où il est possible d'accéder à des ordinateurs publics. Les formalités pour obtenir une ordonnance à la pharmacie sont de l'Histoire ancienne. Tout est maintenant numérisé, les besoins médicaux de chaque patient sont renouvelés de manière automatique. La fréquentation des centres de soins a baissé de 40 % à compter du moment où les démarches pour obtenir un renouvellement d'ordonnance ont été épargnées aux habitants, libérant ainsi de l'espace et du temps pour les patients qui requièrent une attention urgente. L'utilisation de ce système d'ordonnance électronique se répand déjà dans le reste de l'Europe. Le succès de Jun dépasse ses frontières et triomphe.

Une des grandes craintes que cette informatisation massive suscite est que les relations interpersonnelles se détériorent. Cependant, tant les habitants de Jun que le maire s’accordent à dire que « tout au plus, elles se sont améliorées ». Les habitants ne se croisent plus dans la queue de la mairie, ni chez le médecin. A présent, les réunions sont d'une autre nature : loisirs, travail, pas de « perte de temps pour la bureaucratie ».« A la Moncloa (le nom donné à l'entrée du bourg où les personnes âgées se retrouvent quotidiennement), on continue à commenter, pour critiquer ou non », explique José Antonio Rodrìguez pour démontrer que la société de Jun n'a pas changé d'un pouce.

En ce qui concerne les coûts, l'optimisation des moyens est telle qu'elle représente même une économie pour Jun. En reconnaissance de l'avance de la ville dans ce secteur, des entreprises comme Telefònica ou Iberdrola subventionnent, sous forme de prix, des projets basés sur l'utilisation des technologies tels que, entre autres, l' « administration M » (administration via téléphonie mobile) et l'installation de réseaux.