Société

Stéréotypes : les femmes politiques le font-elles exprès ?

Article publié le 13 août 2010
Article publié le 13 août 2010
Les femmes, dès lors qu'elles entament une carrière politique, font l'objet de railleries ou de sarcasmes qui les empêchent souvent de mener leur métier avec dignité. En même temps, le veulent-elles vraiment ? Parce qu'entre déclaration fumeuse, pose sexy et slogan racoleur, on se demande parfois si les femmes politiques prennent vraiment au sérieux le poste qu'un gouvernement leur confie.

D'où la nuance entre une véritable politicienne et une femme politique...

Le 23 juillet dernier, l’un des journaux nationaux polonais publiait l’interview de la toute fraîche présidente du gouvernement de Slovénie, Mme Iveta Radicová. La première question était : « Être une femme en politique est-il avantageux ou handicapant ? » Quel entrain ! Et une fois remis du choc que pouvait susciter une question (tout de même) capitale lorsque l’on s’adresse à un nouvelle Premier Ministre, nous ne sommes pourtant pas au bout de nos peines. Après la réponse, nous sombrons en effet dans la plus grave des léthargies : mener une carrière politique quand on est une femme est difficile, parce qu’elle doit déconstruire le cliché de « la femme faible. » Certes. Toutefois, on apprend qu’elle peut aussi s’en servir, car « vous pouvez utiliser les atouts féminins à savoir la grâce, le sourire conciliant. Tout ce qui plait aux homme. » Je me demande alors si, à l’occasion des réunions du Conseil des Ministres, Madame la Premier Ministre, cernée par un aréopage d’admirateurs, embrasse le front de ses collaborateurs pour les réconcilier. Mieux. Je me demande aussi si elle interroge le ministre des Finances sur la dette de l’Etat en plongeant son regard lascif dans le sien.

Quel amour-propre possède les membres féminins du Parlement tchèque, qui, après les élections de mai, posent sciemment pour un calendrier sexy dans le but de célébrer le simple fait que 20 % des parlementaires sont des femmes ? Dans le même temps, la gente féminine s’échine à prouver qu’elles peuvent être femmes et politiciennes. Pour autant, il semble qu’elles restent bel et bien de simples personnes avec qui l’on veut passer la nuit (en témoigne la flopée d’images avec comme toile de fond, une belle chambre à coucher). Mais une question me taraude. Pourquoi les hommes politiques ne ressentent-ils pas le besoin de se pavaner en slip pour prouver à la nation tout entière qu’ils sont les parangons de la virilité ?

S’exhiber en bikini n’a cependant pas favorisé la carrière politique de Mara Carafagna, ministre de la Parité, ancienne mannequin et candidate au concours Miss Italie. Car en fin de compte, personne en Italie ne se préoccupe de ce qu’elle a impulsé en qualité de membre du gouvernement. Par contre, tout le monde se souvient de ce qu’elle a fait à Berlusconi pour mériter son poste.

Pour quelles raisons les femmes se battent en politique ? Pour être estimer en tant que bonne politicienne ou pour être considéré en tant que femme politique ? N’oublions pas que, contrairement à ce que l’annonce du CDU laisse suggérer, la seule dimension qui doit prévaloir lorsque l’on parle des femmes en politique reste celle de leur travail.

Photos :  Une, ©bobster855/flickr;  Merkel et Langsfeld © CDU ; Vidéos : VeselyVolic / You Tube, Barbiecollectors / You Tube