Société

Scandale cathodique : les publicités qui choquent l'Europe (6 vidéos)

Article publié le 9 août 2010
Article publié le 9 août 2010
Sexe, alcool, religion, chaque peuple européen, avec sa culture et son histoire, cultive ses propres tabous. Et la publicité s'en régale ! Les consommateurs bombardés d'informations et d'images ne réagissent-ils plus que devant les messages choquants et trangressifs ? Le travail de plusieurs publicitaires est nourri de cette convition. Tour d'Europe des publicités vidéos les plus scandaleuses.

Grande-Bretagne - Tabou : l'avortement

Peut-on faire la publicité de l’avortement ? En Grande-Bretagne, c’est le cas depuis mai 2010. Le spot publicitaire diffusé actuellement est produit par Marie Stopes International, une entreprise qui gère huit cliniques dans toute l’Angleterre. De jeunes filles attendent en vain, les yeux dans le vide et une question inéluctable revient : « Etes-vous en retard ? ». Puis le numéro d'une hotline s'affiche. Comme toujours lorsqu’il s’agit du thème brûlant de l’avortement, on assiste à une levée de boucliers. Michaela Ashton, militante anti-avortement et porte-parole de l’organisation Life, n’arrive pas à y croire : autoriser les cliniques pratiquant l’avortement à faire de la publicité à la télévision lui paraît « grotesque ». On ne peut pas vendre l'IVG comme on vend des produits nettoyants ! Mais pour Marie Stopes International, il s’agit moins d'une publicité pour l’avortement que d’informer et d’éclairage sur cette pratique. Selon l’UNICEF, le taux de grossesse chez les adolescentes en Grande-Bretagne est l’un des plus élevé d’Europe.

Pologne - Tabou : « Souris Nazie Sexy »

Il paraît que c’est de l’art. Pourtant, les habitants de la ville polonaise de Posen trouvent la représentation tout sauf plaisante. L’association d’un corps de femme nue surmonté d’une tête de Mickey n’est déjà pas du goût de tout le monde. Mais si en plus une grande croix gammée apparaît en arrière-plan, voilà un cocktail détonnant en Pologne, où de nombreuses personnes ont été tuées par l'Allemagne nazie. La « SourisNazieSexy », comme l’indique le titre du montage, a été réalisée par l’artiste italien Max Papeschi et doit promouvoir à Posen l’exposition d’une galerie d’art. Hasard ou coïncidence, l’affiche est placardée à peine à quelques mètres de la synagogue de la ville, qui servait de piscine pendant le régime nazi. Max Papeschi tient absolument à ce que son travail soit considéré d’un point de vue politique : à travers l’association, entre autres, de symboles d’oppression et d’ « icônes culturelles » tels que Mickey Mouse, ces derniers perdraient leur « effet apaisant » et se transformeraient en « cauchemar collectif ».

France – Tabou : Alzheimer

En février 2010, une pétition sur Internet a porté ses fruits contre un spot publicitaire de Saatchi&Saatchi, produit pour le compte de l’association France Alzheimer. Désormais, il n’est donc plus autorisé à être diffusé en France. L’initiatrice de la pétition, Valérie Roumanoff, explique : « Cette publicité montre une vision déformée et apocalyptique de la maladie d’Alzheimer. » Ce qui choque ? Le recours à des éléments de films d’horreur comme la musique effrayante fait que les protagonistes, des personnes âgées atteintes de la maladie, errent comme des zombies à travers les rues et dans les rayons de supermarché. A la fin, on peut lire le slogan : « Eux non plus ne se rappelleront de rien ». En revanche, on se rappellera sans doute longtemps de cette publicité.

Italie - Tabou : Les chips de Rocco Siffredi

Il se peut que les non-Italiens ne comprennent pas de suite pourquoi cette publicité pour une célèbre marque de chips ait été censurée en Italie. Bon, d’accord, Rocco Siffredi est un acteur connu de films X et le scénario de la publicité, avec ces femmes légèrement vêtues qui se vautrent lascivement au bord de la piscine, peut paraître choquant pour certains. Pourtant, la vraie raison de l’interdiction tient au texte. Tout en mangeant ses chips, M. Siffredi prononce ces mots lourds de sens : « Mmmmmh, j’aime les petites pommes-de-terrepatatina ») ». Il faut savoir que « petite pomme-de-terre », en italien, désigne aussi en langage familier le sexe de la femme. Ce constat, associé à Rocco Siffredi, a vraisemblablement suffi à provoquer un véritable tollé.

Allemagne – Tabou : Adolf Hitler et le Sida

L’Initiative Regenbogen e.V., une association de prévention contre le Sida, ne s’est pas fait que des amis avec cette campagne : ni en Allemagne, ni dans les autres pays, le slogan « Le Sida est un tueur de masse » n’a été reçu positivement. Adolf Hitler, Joseph Staline ou encore Saddam Hussein ont des rapports non-protégés avec des femmes... Sans protection. En Grande-Bretagne et aux Etats-Unis en particulier, des protestations se sont faites entendre. Les critiques portent avant tout sur la stigmatisation des personnes séropositives en tant que « tueuses de masse ». En outre, cette publicité ne comporte aucune information sur la manière de se protéger du Sida. La campagne pose également problème vis-à-vis du rôle des hommes et des femmes : les femmes sont représentées comme les victimes de la contamination tandis que les « méchants » hommes sont désignés comme les porteurs du virus.

Espagne – Tabou : la nymphomanie

« Journal intime d’une nymphomane » (« Diario de una ninfómana ») est le titre du film de 2008 que devait promouvoir l’affiche. L’image d’une femme en tenue légère, avec la main dans sa culotte, ornait les bus et les stations de métro de la capitale espagnole Madrid, constituant ainsi une provocation. C’est du moins ce qu’ont pensé les autorités madrilènes. Selon Christian Molina, le réalisateur du film, ce n'est pas tant la représentation d'une femme en sous-vêtements qui pose problème que le terme de « nymphomane ». En effet, une autre affiche sur laquelle n’apparaît que le titre du film, et plus du tout de femme à demi-nue, a également été interdite.

Vidéos : Avortement ©Marie Stopes International/Youtube ; NaziSexyMaus ©maxpapeschi/Youtube ; Alzheimer France ©flouze1/Youtube ; Vidéo Rocco Sifffredi ©alemona/Youtube ; Le Sida est un tueur de masse ©The Young Turks/Youtube ; Journal intime d’une nymphomane ©xunadvdclub/Youtube