Société

Les députés européens dans des hôtels de passe

Article publié le 21 novembre 2008
Article publié le 21 novembre 2008
Selon, Silvana Koch-Mehrin, la vice-présidente du Parti libéral allemand (FPD), les euro-députés se rendent Strasbourg comme « en colonies de vacances ». Ils « ne travaillent pas et vont voir les prostitués », ajoute-t-elle.

Dans une interview publiée dans le quotidien allemand Bunte, la vice-présidente affirme que les euro-députés considèrent les quatre visites mensuelles à Strasbourg comme de simples « excursions scolaires ». Ils appliqueraient le principe suivant : «Ici, personne ne me connait donc je peux faire ce que je veux ».

Joseph Daul, le président du Parti Populaire Européen, a qualifié cette attitude d’ « inacceptable ». Il a également exigé qu’elle présente ses excuses ainsi qu’une action de la part du président du Parlement européen. Ce dernier a indiqué qu’il rédigerait une pétition.

Cette polémique a éclaté en octobre, après une campagne de 40 députés scandinaves. Ils protestaient contre l’hébergement des euro-députés dans des hôtels proposant des films pornographiques ou bien les services de prostitués.