Société

La femme idéale des Européens

Article publié le 13 novembre 2008
Article publié le 13 novembre 2008
Le site de rencontre Meetic a une vocation matrimoniale mais il tente aussi de comprendre les dessous de la séduction en Europe. Il a publié une étude sur les Européennes et l’amour. Et ce que les hommes aiment chez elles.

Monica Belluci, Penelope Cruz, Sophie Marceau ou encore Kristin Scott Thomas représentent à elles quatre la quintessence du charme européen. Femmes pulpeuses, sûres d’elles et séductrices, elles ont ce petit « quelque chose » qui ne laisse aucun homme indifférent. Et cela dans le monde entier… Le dernier film du New yorkais Woody Allen Vicky Christina Barcelona ne fait-il pas la part belle à l’amour en terre d’Europe ?

Humour toujours

Mais la séduction est-elle perçue de la même façon partout sur le Vieux continent ? L’humour, la culture, la sportivité sont-elles des qualités aussi importantes de Londres, à Séville en passant par Berlin ? Une étude publiée par le célèbre site de rencontre Meetic et Harris Interactive en septembre 2008, tente de dresser le portrait de la femme idéale parmi un échantillon de 5 090 personnes de 18 à 64 ans en France, Grande-Bretagne, Italie, Espagne et Allemagne. 

('David/flickr)Force est de constater, l’humour est LE trait de caractère qui ressort comme étant une qualité essentielle pour nombre d’Européens dans leur quête de la partenaire idéale. « Il y a trois qualités que l’on attend d’une femme, annonce Gérard Mermet, sociologue qui a fait l'analyse de ce sondage Meetic, d’abord, le sens de l’humour … » Viennent ensuite le niveau de culture et la tendresse. Et ô surprise, les attributs physiques n’arriveraient qu’en derniers : chez une femme, la sportivité ne se place en moyenne qu’en tête de liste pour seulement 8 % des interrogés, la minceur pour 9 % d’entre eux. Un vent de modernité soufflerait-il sur les rapports amoureux ? Gardons le bénéfice du doute…

Les Espagnols craquent pour les « superwomen »

Une femme attirante semble être avant tout une femme moderne (25 % des résultats), c'est-à-dire exerçant une activité professionnelle, mais elle doit être aussi libérée sexuellement (21 %). Les stéréotypes nationaux tendent à diminuer fortement. A bas le cliché du macho ibérique, les Espagnols apprécient en premier lieu chez leur partenaire, la tendresse (40 %) et les « superwomen » (32 %), celles qui n’ont pas peur d'affronter bille en tête, vie familiale et carrière professionnelle.

Mais qu'en est-il de l’image de la femme française en Europe ? Pour 38 % des personnes interrogées, elle serait la plus élégante et la plus cultivée en Europe ! Mais attention, elle se fait talonner de très près par ses voisines latines. Espagnoles et Italiennes, feraient preuve en nombre d’un grand sens de l’humour, de charme et de tendresse… Car en Europe, on ne badine pas avec l’amour.

Merci à l'auteur de cet article qui est membre du blogLa Parisienne- le blog des babéliens parisiens.