Société

En finir avec le ghetto européen bruxellois

Article publié le 12 mars 2009
Article publié le 12 mars 2009
Un projet architectural cherche à humaniser le quartier européen de Bruxelles en 15 ans. Dernières nouvelles de la capitale belge.

Le cabinet d’architectes Christian de Portzamparc dirige un projet international visant à rendre plus humain le quartier européen bruxellois. L’objectif est d’augmenter la densité d’immeubles et de population autour de la rue de La Loi en construisant des bureaux et des logements mais aussi des établissements scolaires et des garderies à disposition des fonctionnaires européens.

Actuellement, l’arrondissement européen de Bruxelles est composé à 80 % de bureaux. Le reste, ce sont des logements. Quand la nuit tombe, le quartier devient un lieu désert et sans âme. « Nous voulons corriger les erreurs du passé », a déclaré le vice-président de la Commission européenne, Siim Kallas, qui a précisé qu’il faudrait 15 ans pour achever la rénovation.