Société

Egypte : Moubarak sévit, le peuple subit, l'Europe suit

Article publié le 3 février 2011
Article publié le 3 février 2011
Partisans et opposants du président égyptien Hosni Moubarak se sont violemment affrontés dans les rues du Caire mercredi 2 février, provoquant la mort de plusieurs personnes. La presse européenne juge le régime responsable de l'escalade de la violence et déplore le faible soutien qu'apportent l'UE et les Etats-Unis à l'opposition.

Delo – Slovénie : Moubarak pilote la violence des rues

Le président égyptien Hosni Moubarak a initié de sanglants affrontements entre les partisans du gouvernement et ceux de l'opposition, et ainsi empêché un changement démocratique, estime le quotidien Delo : « L'attaque contre les manifestants a été très précisément organisée et habilement menée. Elle porte la marque du numéro un des services secrets égyptiens, Omar Souleiman, que Moubarak avait nommé vendredi vice-président du pays. Comme on a pu le voir hier, Moubarak lui donne carte blanche pour régler ses comptes avec les opposants du régime. Il est clair désormais qu'une soi-disant transition pacifique n'est plus possible. Les prochains jours seront sanglants. Hosni Moubarak, dernier pharaon égyptien, prendra probablement sa retraite en tant que meurtrier. Il a déclaré que l'histoire le jugerait. Pour une fois au moins, il aura dit la vérité. »

(Article publié le 03.02.2011) 

Dagens Nyheter – Suède : Naïveté de l’UE et des Etats-Unis

Suite à la violence dans les rues du Caire, le quotidien libéral Dagens Nyheter constate que l'UE et les Etats-Unis ont trop peu soutenu le mouvement démocratique égyptien : « Les affrontements violents au Caire constituent une catastrophe politique et humanitaire pour l'Egypte et un problème pour l'UE et les Etats-Unis. Les manifestations pacifiques, et la revendication du droit à la liberté d'opinion et à la démocratie, ont été brutalement réprimées. Le président américain Obama comme la ministre des Affaires Etrangères de l'UE ont donné des conseils concrets au régime du président Moubarak la semaine dernière. Mais les images en provenance du Caire montrent très clairement que la situation a été mal évaluée. Moubarak a déclaré mardi ne pas vouloir se représenter. Cette annonce a été saluée à Washington et à Bruxelles. … Mais ont-ils réellement écouté tout le discours ? … Moubarak a indiqué vouloir rétablir la sécurité, la loi et l'ordre dans le pays. … La demande démocratique a été trop faible. Le fait que l'UE et les Etats-Unis aient, en outre, cru la promesse du président Moubarak ne fait qu'intensifier la trahison. »

(Article publié le 03.02.2011)

Süddeutsche Zeitung – Allemagne : L’armée indifférente au bain de sang

En ayant recours à la violence contre ses opposants, le président égyptien a définitivement perdu sa légitimité, critique le quotidien de centre-gauche Süddeutsche Zeitung : « Dans son discours au peuple, le président de 82 ans a souligné qu'il a consacré sa vie à la nation et qu'il partirait dignement à la fin. Il n'a pas encore expliqué pourquoi il veut continuer à ruiner son pays pour six mois supplémentaires. Comment Américains et Européens entendent-ils désormais collaborer avec leur partenaire de longue date au Caire ? Le pays vit en outre du tourisme. Après avoir vu les images de mercredi, qui aura encore envie de prévoir ses vacances au bord de la mer Rouge, d'aller voir les pyramides ? L'armée, dans laquelle le peuple avait placé ses espoirs, s'en lave les mains. Place Tahrir au Caire, des troupes d'élite étaient postées sur le toit du musée égyptien. Ils ont assisté à ces sanglants affrontements avec une indifférence semblable à celle des soldats des chars déployés sur la place. Les officiers indiquent avoir demandé le matin aux manifestants de rentrer chez eux. En d'autres termes, c'est la faute des manifestants. »

(Article publié le 03.02.2011)

28 pays - 300 médias - 1 revue de presse. La revue de presse euro|topics présente les thèmes qui animent l'Europe et reflète sa pluralité d'opinions, d'idées et d'humeurs.

Photos: Oben (cc)Sarah Carr/flickr; Poster (cc)Nick Bygon/flickr; Video: ©RT/Youtube