Société

Des cyber-cendrillons dans les TIC

Article publié le 19 mars 2009
Article publié le 19 mars 2009
La Commission européenne tient sa promesse d'encourager la connaissance des technologies de l'information et de la communication (TIC) chez les femmes. Le 3 mars, un code de bonnes pratiques a été signé par cinq grandes entreprises, dont Motorola et Microsoft.

Les emplois dans le domaine des technologies devraient être plus attractifs pour les femmes. Le but de cette mesure est de mettre en valeur le potentiel féminin et d'essayer de résoudre le problème du manque de compétences dans les TIC, qui risque d'atteindre 300 000 personnes vers 2010. « C'est une première étape pour rendre les jobs high-tech plus attractifs pour les femmes », a dit Viviane Reding, commissaire européenne à l'information, la société et les médias. En octobre 2008, elle a lancé son appel pour des « cybercendrillons » ou des femmes dotées de compétences dans le domaine des TIC, et qui d'après elle, auront un impact très fort sur l'évolution économique et sociétale de l'Europe.

Le vidéoclip promotionnel « ICT is wicked » va être bientôt distribué dans les écoles européennes et peut être aussi vu ici. La pénurie de compétences en TIC en Europe est alarmant : le secteur des TIC en Belgique subit actuellement une pénurie de 10 100 personnes qualifiées dans les TIC ; en Pologne ce sont 183 00 personnes, en Italie, 2 800, en France 4 300, en Espagne 41 800 et en Allemagne, l'économie la plus forte d'Europe, on atteint 87 800 personnes.