Société

Carte de la semaine : les inégalités de salaire hommes-femmes

Article publié le 15 avril 2015
Article publié le 15 avril 2015

Dans l'ensemble de l'UE, les femmes gagnent, par heure et en moyenne, 16% de moins que les hommes. La situation est variable selon les pays dont certains continuent de creuser le fossé entre les genres. Ce, en dépit du fait que les femmes sont plus performantes que les hommes à l'école et à l'université. Une carte à jouer dans le futur ?

La Slovénie, semble-t-il, mène la danse quand il s'agit de combattre les inégalités hommes-femmes en Europe. Là-bas, les femmes gagnent « seulement » 2,5% de moins que les hommes. Le pays est suivi de près par la Serbie qui affiche une différence de 3,3%.

Peut-on parler d'une tendance vers la parité en Europe ? Pas sûr. Les exemples italien (6,7%), polonais (6,4%) et roumain (9,7%) affichent des scores honorables, pourtant on sait bien que le mal est ailleurs. Inversement, l'Allemagne accuse un score étonnamment élevé avec 22,4% de différence, tout comme l'Autriche, la République tchèque et la Slovaquie. Reste le pire, l'Estonie qui avec 30% détient le score de la plus grosse inégalité de salaire hommes-femmes. 

Vous noterez que dans aucun des pays de l'Union, les femmes ne gagnent plus que les hommes. Une idée tarte à la crème qu'il s'agissait d'encarter.

Sources: Eurostat, RRPP - Western Balkans, Iceland Labour Journal, OECD and Swiss Info